Une étrange boule de feu filmée en Nouvelle-Zélande



Un objet orange et non identifié a été filmé dans le ciel néo-zélandais. Cet OVNI laissait, derrière lui, une épaisse traînée de fumée … Cette scène surréaliste a longuement intéressé les ufologues du monde entier.

Cet objet flamboyant a été repéré depuis la banlieue de Manurewa, au sud de la ville d'Auckland. Sur cette vidéo, on peut voir cet engin parcourir le ciel avant de s'arrêter et de partir verticalement dans le ciel. Sachant cela, on peut affirmer qu'il ne s'agit pas d'une météorite.

La forme mystérieuse poursuit alors sa route sans laisser de traces …

Blake et Brett Cousins, deux théoriciens de la conspiration, se sont intéressés à cette affaire incroyable.

Brett, un peu confus, explique :

« Je le regarde et j'essaie de comprendre - s'il s'agit d'un pilote faisant une sorte de manœuvre erratique - il fait quelque chose qu'il ne devrait pas faire dans le ciel. »

« Quel est le but derrière cette manœuvre ? Il pourrait aussi s'agir d'une sorte d'énorme engin extra-terrestre, qui manœuvre au-dessus de la Nouvelle-Zélande. »

« Ou peut-être est-ce une sorte d'avion conventionnel faisant des manœuvres dangereuses. »

Un internaute commente :

« Je viens de Nouvelle-Zélande et ce n'est pas d'origine humaine. »

Un autre poursuit :

« On dirait des extraterrestres dans leur vaisseau spatial. »

Mais un sceptique n'est pas convaincu :

« Ce pourrait être un avion militaire appelé F-22 Raptor. Ils peuvent s'arrêter en l'air et voler en suivant une trajectoire rectiligne. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

L'Homme a-t-il déjà marché sur la Lune ? De nouveaux éléments


Cinquante-huit ans après que Neil Armstrong est devenu le premier homme à mettre les pieds sur la lune, beaucoup se questionnent si cet événement s'est réellement déroulé ou s'il s'agit de la plus grande dissimulation de l'histoire de l'humanité …

Un expert pense avoir réussi à anéantir les théories du complot une bonne fois pour toute. Il affirme, qu'à l'époque, il aurait été impossible de produire une telle vidéo sur la plus célèbre des missions lunaires. Le cinéaste SG Collins, de Post War Media, a réalisé une vidéo qui décrit en détail comment la technologie vidéo de la fin des années 1960 n'était pas suffisamment évoluée pour mettre en place un faux atterrissage sur la lune.

Le problème, dit-il, est que, en 1969, il n'y avait aucune bande vidéo qui aurait pu être enregistrée pendant toute cette durée pour créer une fausse version de la diffusion en direct de la mission et de la surface lunaire.

La diffusion en direct, qui a été la plus regardée dans l'histoire, a duré environ deux heures et demi, sans interruption.

M. Collins explique qu'il n'existe pas de bande vidéo de ce genre en ces temps-là.

Il livre son analyse :

« Est-ce que cette mission lunaire était un canular ? Non, je suis sûr que ce n'est pas le cas parce qu'ils n'avaient pas la capacité de la simuler. »

« Certaines personnes disent qu'en 1969, nous étions incapables d'envoyer un homme sur la lune, mais ils auraient réussi à mettre tout en scène dans un studio de télévision. »

« En fait, le contraire est vrai. À la fin des années 1960, ils possédaient la technologie, sans parler de la folie requise, pour envoyer trois personnes sur la lune, mais ils n'avaient pas la technologie pour la fausser en vidéo. »

« Aujourd'hui, il serait très facile de falsifier un atterrissage sur la Lune. »

« En 1969, il n'était pas encore possible de falsifier ce que nous avons vu à la télévision. »

« Peut-être que les gens oublient que la vidéo n'en était qu'à ces balbutiements en 1969. »

Des théoriciens de la conspiration affirment que les images prises sur la surface lunaire ont, en réalité, été filmées dans un studio et ont été diffusées au ralenti.

Cependant, M. Collins, qui a regardé la diffusion originale, a déclaré qu'à l'époque la technologie ne permettait qu'une minute de séquençage lent qui pouvait n'être montré qu'une seule fois. Cela qui signifie que la diffusion en direct n'aurait pas pu être fausse.

La vidéo de Mr Collins a été partagée en ligne après que le site Express.co.uk ait signalé que la NASA avait été mise au défi par un théoricien de la conspiration de prouver qu'elle avait bien envoyé des hommes sur la lune.

C'est Marcus Allen, éditeur britannique du magazine Nexus consacré à la théorie de la conspiration, qui lancé le défi au Symposium Glastonbury, un événement annuel dédié aux théories paranormales et se déroulant dans cette ville du Somerset, en Angleterre.

Il a soutenu que si l'homme avait bel et bien posé sur la Lune, alors nous serions dans la capacité d'y retourner aujourd'hui. Il a, de plus, indiqué qu'il était scientifiquement impossible de survoler les ceintures radioactives de Van Allen entre la Terre et la Lune.

Mark Whittington, un internaute, en réponse à blastingnews.com :

« Un théoricien de conspiration appelé Marcus Allen a certifié que l'homme n'a jamais été sur la lune. »

« Allen a ensuite lancé un défi et a exigé que la NASA prouve qu'elle est déjà allée sur la lune il y a 49 ans. »

« La NASA, les distorsions de Marcus Allen mises à part, a déjà fourni une preuve suffisante que les débarquements de la Lune se sont bien produits, allant même jusqu'à fournir des images des sites d'atterrissage d'Apollo grâce à Lunar Reconnaissance Orbiter. »

« Des groupes privés, tels que les Mythbusters, ont offert des preuves supplémentaires. »

« Alors, les hommes sont vraiment allés sur la lune, non pas une fois, mais six fois entre 1969 et 1972. »

Et vous, pensez-vous que l'Homme a bien posé le pied sur la Lune ? Ou alors, s'agissait-il d'une machination mise en œuvre par les États-Unis pour montrer sa supériorité, dans le domaine spatial, à l'URSS ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité