Affichage des articles dont le libellé est Serial killer. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Serial killer. Afficher tous les articles

La police du Yunnan recherche un tueur en série


En République Populaire de Chine, un homme est actuellement recherché pour toute une série de meurtres sanglants …

L’affaire se déroule dans la province de Yunnan, à l’extrême Sud du pays. La police est à la recherche d’un homme suspecté d’avoir assassiner au moins six personnes et blesser trois autres.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un homme de 37 ans, dont la femme aurait eu des aventures avec une multitude de partenaires. De ce fait, notre meurtrier, jaloux et quelque peu aigri par cette situation, se serait donc venger de la pire des manières.

Mais aujourd’hui, il est traqué par les forces de l’ordre et même par ces concitoyens, puisque une récompense de 24 000 euros sera offerte à quiconque fournira des informations permettant à mener à son arrestation.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Xavier Dupont de Ligonnès aurait été aperçu à Rome !



Xavier Dupont de Ligonnès est une véritable énigme après qu’il ait prétendument assassiné toute sa famille au début du mois d’avril 2011 à Nantes. Depuis cette date, l’homme, aujourd’hui en cavale, demeure introuvable, même s’il aurait été vu dans la ville de Rome récemment …

Il est le suspect numéro 1 des cinq meurtres de sa femme, de ses trois fils et de sa fille. Après ce véritable massacre, dont les motifs restent obstinément obscurs, l’homme s’est littéralement éclipsé et personne n’a pu mettre la main dessus. On ne sait d’ailleurs même pas s’il est encore en vie.

Quoi qu’il en soit, il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international et depuis qu’il est en fuite, il a déjà été vu à Dieppe et en Corse. Maintenant, c’est en Italie plus précisément dans la capitale romaine qu’il aurait été aperçu et même photographié. Toutefois, les enquêteurs préfèrent restés très prudents quant à ce témoignage ; en effet, l’homme de 52 ans a été signalé plus de 800 fois déjà !

La dernière piste sérieuse nous vient de Dieppe. Au mois de février de cette année, un hôtelier de la ville avait remarqué qu’un de ses clients ressemblait à deux gouttes au meurtrier présumé. D’ailleurs, celui-ci avait un comportement plutôt louche : il était parti sans payer, il avait effacé tout l’historique de l’ordinateur de l’hôtel qu’il avait consulté, et avait pris soin de vider les cendriers. Hélas, malgré ces fortes suspicions, il s’est avéré que l’ADN retrouvé sur la scène ne correspondait pas à  celui de Xavier Dupond de Ligonnès.

Sa présence à Rome est donc loin d’être acquise. D’autant que la dernière fois qu’il a été aperçu avec certitude, c’était le 15 avril 2011 soit un peu d’une semaine avant la découverte des corps. Il avait passé la nuit dans un hôtel Formule 1 dans la ville de Roquebrune-sur-Argens (dans le département du Var). Il avait alors abandonné son véhicule, repartant à pied avec un sac sur le doc.

Le mystère de ce meurtrier reste entier. Il est bien rare que l’auteur de cinq homicides parvienne à échapper aussi longtemps aux forces de l’ordre. De quoi alimenter les plus incroyables théories du complot ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Il tue son colocataire pour ensuite le dévorer



Il y a quelques années les lycées et universités américaines avaient été endeuillés par une série de tueries terribles. Aujourd’hui, c’est une affaire toute aussi tragique qui fait la une des médias des Etats-Unis. Ainsi un étudiant du Maryland (à l’Ouest du pays) a avoué avoir tué et mangé son propre colocataire.

Le mardi 29 mai 2012, la police interpella, à son domicile (dans le comté de Harford), Alexander Kinyua, jeune homme noir de 21 ans, étudiant à la Morgan State University à Baltimore. C’est son propre frère qui le dénonça après avoir découvert la tête ainsi que les mains d’un être humain.

Lors de son interrogatoire, A. Kinyua avoua avoir assassiné, découpé, et enfin mangé le cœur et des parties du cerveau de Kujoe Bonsafo Agyei-Kodie, 37 ans.  Ce dernier était porté disparu depuis vendredi.

Cette affaire macabre fait d’autant parler d’elle puisqu’elle intervient quelques heures après la découverte d’un cannibale à Miami et de l’horrible meurtre perpétré par Rocco Luka Magnotta.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Il se prend pour Satan et tue sa mère



Un malade mental a poignardé à mort sa mère âgée de 84 ans. Il a déclaré à la police que c’était en vérité « Satan » qui avait commis cet abominable meurtre.

Joseph Nerone, 54 ans, a été découvert couvert de sang après qu'il ait tué Elaine Nerone à leur domicile au Nord-Ouest des Etats-Unis, ont témoigné les autorités.

Quand les détectives l'ont interrogé, il leur a dit que c’était « Satan » qui avait tué la pauvre femme, et que ce Démon « était en lui », a déclaré l’adjoint au procureur du comté de Cook (dans l’Illinois), Terry Clancy, au tribunal, le dimanche 1er avril 2012.

La mère de Nerone  a reçu plusieurs coups de couteau à la tête et au dos et la police a retrouvé plusieurs couteaux ensanglantés dans la maison située au numéro 3800 de l’Avenue North Normandy, à Chicago.

La police avait été appelée lorsque Nerone avait omis de se présenter devant son agent de probation.

Le juge James Brown a refusé de libérer sous caution Joseph Nerone et lui a ordonné de suivre un traitement à l'hôpital psychiatrique de la prison du comté de Cook. 

Les voisins ont dit samedi que la police avait été appelée de nombreuses fois à la maison des Nerone en raison de la violence présumée du fils de la famille.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Tuerie de Nantes : victime d'une secte

Xavier Dupont de Ligonnès


Enquête. Le suspect du quintuple meurtre de Nantes aurait grandi auprès d’un groupe mystique.

Pétrie de croyance divine, la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour l’assassinat de cinq membres de sa famille à Nantes, était-elle devenue une sorte de gourou ? L’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi) est persuadée que Geneviève de Ligonnès avait fondé la secte «l’Eglise de Philadelphie», dénoncée en 1995 par d’ex-adeptes bretons :«La doctrine du groupe était à ce point délirante que le service psychiatrique des hôpitaux de Rennes en avait été averti.» Mme de Ligonnès œuvrant à Versailles, l’Adfi des Yvelines a été alertée «par des proches de membres de l’Eglise de Philadelphie pour des faits qui se sont déroulés ces deux dernières années».

Apocalypse. Mais pour Georges Fenech, de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), il s’agit plutôt d’un «groupe de prières fermé», comportant «des risques de dérives sectaires», que Geneviève de Ligonnès a initié en 1960 et qu’elle a appelé «Philadelphie» - comme l’a révélé RMC -, à ne pas confondre avec un autre mouvement, l’Eglise de Philadelphie. D’ex-membres de ce groupe qui perdure ont signalé à la Miviludes «des risques de dérives à l’intérieur, ce qui semble avoir été le cas» et des pratiques comme «la délivrance de messages divins de Jésus Christ et […] de type apocalyptique». Georges Fenech a rapporté à l’AFP la tenue d’une réunion, en 1994 à côté de Rennes, où «les membres croyaient que l’Apocalypse allait arriver».

Xavier de Ligonnès, qui a vu le jour en janvier 1961 et a grandi dans les jupons de sa mère, a donc «certainement baigné dans ce climat très mystique, très anxiogène».

Sur cité-catholique.org, en avril 2010, Xavier de Ligonnès alias «Chevy» avoue qu’il a fait «partie d’un groupe de personnes regroupées autour d’une "messagère" recevant des "révélations privées", donc des textes venant directement de Dieu».

«Dérangée». Il a été longtemps un catholique «convaincu», «puisqu’il était hors de question d’imaginer que cette messagère puisse simuler ou être folle, c’était ma propre mère…» Il réfute toute dérive sectaire de sa part. Bercé de révélations maternelles, Xavier de Ligonnès écrit la force de sa foi durant trente-cinq ans, avant de la perdre : «J’avais 11 ans à l’époque. Que feriez-vous à ma place ? Prendriez-vous votre mère pour une sainte, une messagère, une âme privilégiée ou une dérangée mentale ?»

Au nom de la mère, Me Stéphane Goldenstein fait savoir qu’elle n’est «pas une sorcière»…

Rappel des faits
En début du mois d’avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès, 50 ans, massacra l’ensemble de sa famille soit ses 4 enfants et sa femme. Les cinq corps furent retrouvés dans le jardin du domicile familial. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui.

Source
Libération, 11 mai 2011, Patricia Tourancheau

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité