Affichage des articles dont le libellé est Science. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Science. Afficher tous les articles

S. Hawking a détecté des signes de vie extraterrestre !


Les scientifiques participant au projet Breakthrough Listen ont raconté avoir capté d'étranges signaux provenant d'une galaxie distante. Pour Stephen Hawking, ils pourraient venir d'une vie extraterrestre intelligente.

Les experts, qui se sont engagés à trouver des civilisations extraterrestres, ont capté 15 rafales de sursauts radio rapides (« Fast Radio Bursts », en anglais, ou FRB) dont la source est une galaxie située à trois milliards d'années-lumière de la Terre.

Il est actuellement difficile de savoir si ces signaux proviennent de trous noirs ou d'une quelconque vie extraterrestre.

Mais les signaux récents ont étonné les scientifiques, car ils ont été observés à une fréquence plus élevée que les autres.

Un porte-parole du projet Breakthrough Listen a déclaré :

« Ce sont les fréquences les plus élevées et les plus larges détections de bande passante de sursauts de type FRB 121102 à ce jour. »

« Ces observations peuvent indiquer que la source FRB 121102 est actuellement dans un état d'activité accrue, et les observations de suivi sont encourageantes, en particulier à des fréquences radio plus élevées. »

Selon Wikipédia, « FRB 121102 est une source de sursauts radio rapides récurrente, la seule connue à ce jour. Dix-sept sursauts ont été détectés en provenance de cette source depuis 2012. Elle a été découverte le 2 novembre 2012 par le radiotélescope d'Arecibo. »

Le surdoué Hawking a mis en garde les êtres humains contre un contact avec des personnes venant d'une autre galaxie. En effet, pour lui, ces extraterrestres pourraient être hostiles, tenter d'atteindre la Terre et enfin la conquérir.

Le scientifique a fondé le projet Breakthrough Listen pour étudier les signes de vie intelligente en compagnie du milliardaire russe Yuri Milner.

« Un jour, nous pourrions recevoir un signal d'une planète comme celle-ci, mais nous devrions être prudents avant de répondre. »

« Rencontrer une civilisation avancée pourrait être semblable aux Amérindiens quand ils ont rencontré Colomb. »

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un couple affirme ne plus rien manger depuis 9 ans


Un jeune couple qui vit sur le continent Américain affirme ne plus manger depuis maintenant une décennie. Selon eux, leur régime cosmique est composé uniquement de lumière et d'amour …

Akahi Ricardo et Camila Castello vivent entre la Californie et l’Équateur. Depuis quelques années, ils sont adeptes du « respirianisme ». Cette pratique alimentaire, que certains scientifiques jugent très dangereuse pour la santé, consiste à abandonner toute nourriture solide et liquide et à absorber uniquement du « prana », une énergie universelle présente dans l'air et la lumière.

Ils se sont lancés dans cette aventure folle en 2008. Aujourd'hui, ils avouent n'avaler que trois repas par semaine composés seulement d'un peu de bouillon de légumes ou d'un simple morceau de fruit.

Elle explique :

« Pendant trois ans, Akahi et moi, nous n'avons rien mangé du tout, clame Camila. Maintenant, il nous arrive occasionnellement de manger, si nous sommes en société ou simplement s'il nous vient l'envie de goûter un fruit. »

C'est ce régime, que d'aucuns jugeront absurde, que cette mère de famille certifie avoir pratiquer, sans aucun problème, pendant ses deux grossesses :

« La faim m'était totalement étrangère, donc je ne vivais que de lumière. J'étais en pleine forme et les médecins me confirmaient que le bébé se développait parfaitement. Je savais que mon amour suffirait à le nourrir. J'ai donné naissance à deux enfants en bonne santé. Les êtres humains peuvent facilement se passer de nourriture, du moment qu'ils sont connectés à l'énergie qui existe dans toute chose par le biais de leur respiration. »

Ce couple surprenant enseigne aujourd'hui les bases de cette pratique. Elle aurait, d'après eux, de nombreux bénéfices :

« Ne pas être attaché ou dépendant à la nourriture apporte une grande liberté. Évidemment, nos dépenses sont beaucoup moins élevées que celles de la plupart des familles. Cela nous permet de placer notre argent dans des choses qui comptent vraiment comme les voyages ou des explorations en famille. »

Malgré tout, ils ont décidé de ne pas imposer ce régime à leurs enfants âgés de 2 et 5 ans :

« Nous les laissons manger tout ce qu'ils veulent, que ce soit des jus, des légumes, de la pizza ou des glaces. Nous voulons qu'ils explorent les différents goûts et qu'ils aient une relation saine à la nourriture. »

« Ce serait injuste de leur imposer le respirianisme maintenant, mais peut-être qu'en grandissant ils approfondiront leur pratique. »

Pour la communauté scientifique et les politiques, cette pratique aurait déjà entraîné plusieurs décès et pourrait entraîner une certaine dérive sectaire …

Photo : Facebook / Camilla Castillo ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une étrange météorite s'est écrasée au Sri Lanka en 2012


Un scientifique britannique a affirmé avoir découvert les preuves de l'existence des extraterrestres après avoir étudié une météorite qui s'est écrasée au Sri Lanka en 2012 …

Le Professeur Chandra Wickramasinghe a examiné les débris d'une météorite près de Polonnaruwa, dans le nord du pays. Dans cette multitude de roches d'une taille de 2 pouces, il a été stupéfait de trouver des fossiles d'algues extra-terrestres à l'intérieur.

Il a déclaré que ces mystérieuses algues prouvaient que la vie existe ailleurs dans l'espace et montraient comment « ces graines de vie » ont chuté à la Terre et se sont multipliées il y a 3 800 millions d'années.

L'astrobiologiste de l'Université de Cardiff, âgé de 74 ans, a déclaré :

« Ce sont des preuves écrasantes que la vie humaine a commencé en dehors de la Terre. Cette roche possède des organismes que nous n'avons pas identifiées. »

« Nous sommes tous des extraterrestres. Nous partageons tous une ascendance cosmique. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un ingénieur de Google prédit la fin de l'humanité


Un ingénieur Américain de renom a déclaré que l'humanité prendra fin dans moins de 30 ans. Cette théorie apocalyptique n'est pas émise par un illuminé mais par un scientifique respecté …

Ray Kurzweil est chef d'ingénierie au sein de l'entreprise Google. Il suggère que « la vie telle que nous la connaissons prendra fin en 2045 ». Selon ce chercheur, les robots atteindront le même niveau d'intelligence que les êtres humains d'ici à 2029. Ce mouvement « changera la nature de l'humanité elle-même ».

À l'heure actuelle, l'intelligence artificielle (IA) se limite aux assistants vocaux tels que Siri ou à des ordinateurs comme Deep Blue qui a réussi à battre les plus grands joueurs d'échecs. Jusqu'à présent, aucune IA n'a complètement réussi le test de Turing.

Ce dernier teste la capacité d'une machine à montrer une intelligence indiscernable de celle d'un être humain.

« Pour l'instant, nous avons des IA qui sont suffisamment intelligentes pour faire quelques tâches, mais une percée devrait se produire au cours de la prochaine décennie. Une fois que l'IA sera capable de s'adapter et de se tourner vers une plus grande variété de tâches, le test de Turing sera réussi. »

La prochaine étape sera alors une super-intelligence artificielle, où les machines seront plus intelligentes et plus fortes que les êtres humains. Et ce nouvel âge de robots arriverait plus vite que prévu.

Google prédit que la machine sera aussi puissante que le cerveau humain d'ici 2029. 2045 sera l'année où tout va changer. Personne ne sait exactement ce que cela signifie pour l'humanité.

Beaucoup de films ou de romans ont déjà abordé ce thème. Hélas, la plupart ne sont guère positifs quant à notre avenir …


  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un étrange signal extraterrestre capté par des astronomes


Des astronomes étudient, depuis quelques temps, la cause « d'étranges signaux » émanant d'une lointaine étoile naine.

Des expert de l'Observatoire d'Arecibo, à Porto Rico, ont découvert des signaux mystérieux provenant d'une étoile nommée Ross 128.

Les signaux ont été recueillis alors que les scientifiques étudiaient des étoiles naines rouges dans le but de trouver des planètes en orbite.

Mais l'astrobiologiste planétaire, le professeur Abel Mendez, a mis en doute l'idée que les extraterrestres étaient derrière cet événement fort inhabituel :

« Si vous vous posez la question, l'hypothèse récurrente des extraterrestres est la moins crédible des explications. »

« Nous n'avons jamais vu des satellites émettre des éclats comme ceux-là, qui étaient communs dans nos observations d'autres étoiles. »

L'origine de ces signaux a rendu perplexe toute l'équipe. Rapidement des théories ont émergé dans le but d'expliquer cet événement.

Une théorie indique qu'il s'agit d'éruptions solaires tirant de l'énergie de la surface de l'étoile à la vitesse de la lumière.

Une autre explication est que les signaux proviennent d'un objet séparé situé non loin de Ross 128.

Le docteur Mendez a rejeté cette dernière théorie et a déclaré qu'il n'y avait pas beaucoup d'objets visibles aux alentours de cette fascinante étoile.

Il a indiqué qu'il était prêt s'il s'avérait que ces signaux étaient bel et bien envoyés par des extraterrestres. Il explique :

« J'ai également une Pina Colada et je suis prêt à faire la fête si ce signal se révèle être de nature astronomique. »

Ce signal est-il un message envoyé par une civilisation extraterrestre ? Si tel est le cas, serons-nous un jour capable de le déchiffrer ? L'avenir nous le dira …

Photo : Getty

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La Planète X pourrait nous anéantir en octobre 2017 !


D'après des théoriciens de la conspiration, la mystérieuse Planète X s'approcherait dangereusement de notre Système Solaire. Dans peu de temps, elle pourrait éliminer la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Cet objet terrifiant, aussi connu sous le nom de Nibiru, devrait faire son entrée dans notre système solaire au mois d'octobre 2017. Elle pourrait causer des ravages incommensurables au sein de notre galaxie.

Les chercheurs paranormaux pensent que la Planète X est un si grand astre que son influence se ferait déjà sentir, notamment à cause de son importante attraction gravitationnelle.

Les théoriciens de la conspiration croient que cet astre est difficile à repérer en raison de l'angle dans lequel cette masse énorme s'approche de la Terre, vers le pôle Sud.

Au fur et à mesure que la planète approche, on s'attend à ce qu'elle interfère avec la Terre, en la tirant légèrement sur son axe, ce qui entraînerait de graves tremblements de terre et des orages encore jamais vus.

Cette théorie a réellement pris de l'ampleur lorsque le sénateur brésilien Telmario Mota a déclaré à ses collègues parlementaires qu'il savait parfaitement que la Planète X arrive vers nous. Il a expliqué :

« J'ai reçu des informations provenant de sources fiables à la NASA. J'ai confiance en elles. La NASA est consciente de l'approche de la Planète X ou, comme on l'appelle aussi, 'Nibiru' ».

« Le monde tel que nous le connaissons cessera bientôt d'exister. L'histoire de la civilisation humaine finira prochainement. »

« La Planète X a déjà un impact sur le champ gravitationnel de la Terre, le monde est déjà confronté à des catastrophes naturelles d'une force sans précédent. Très bientôt les deux tiers de l'humanité mourront de faim et de maladie, et de puissants désastres secoueront la planète. Au final, notre civilisation va mourir. »

La chaîne YouTube AMTV est d'accord avec les dires de ce politicien et affirme que l'élite se prépare pour cet événement depuis des décennies.

Christopher Greene, d'AMTV, explique :

« Elon Musk creuse sous terre et se lance dans l'espace, de même que le fondateur d'Amazon Jeff Bezos à travers son projet Blue Origin. »

« Stephen Hawking nous a averti de la fin du monde. Il a dit que si nous ne quittons pas notre planète au cours des 100 prochaines années, nous serons tous morts. »

« Bill Gates a déclaré au peuple américain et aux citoyens du monde entier que près d'un ou deux tiers de la population pourrait être anéantie s'ils ne prennent pas de vaccins. »

Le pire est-il à craindre ?

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La NASA possède-t-elle une colonie sur Mars ?


Un ancien agent secret a affirmé, devant un célèbre journaliste Américain, que la NASA envoyait des esclaves sur Mars afin de travailler au sein de mystérieuses colonies. Devant l'ampleur qu'à pris cette affaire, l'agence spatiale a été obligée de réagir.

Le 29 juin 2017, Alex Jones, connu pour ses théories du complot, recevait Robert David Steel, un homme qui affirme être un ex agent secret, dans le cadre de son émission intitulée « The Alex Jones Show » et diffusée sur son site Internet Infowars.

Rapidement, cet invité un peu particulier a affirmé, très sérieusement, que la NASA kidnappe régulièrement des enfants afin de les envoyer dans une colonie esclavagiste sur la planète rouge. Il raconte :

« Nous croyons réellement qu'il y a sur Mars une colonie habitée par des enfants esclaves. Ils y arrivent après un voyage de 20 ans dans l'espace. Et une fois sur place, ils n'ont plus d'autre choix que de devenir des esclaves. »

L'homme poursuit en indiquant que certains enfants seraient capturés avant d'être terrorisés afin de « remplir leur sang d'adrénaline ». Ils seraient ensuite assassinés « pour récupérer leur os, leur moelle » ainsi que leur sang. Ces éléments permettraient de fabriquer une « hormone de croissance originelle » qui freinerait le vieillissement du corps humain.

Alex Jones s'exprime :

« Je sais que 90% des missions de la NASA sont secrètes. Des ingénieurs de haut niveau de la NASA m'ont d'ailleurs confié que nous ne pouvions même pas imaginer ce qu'il s'y passe [...] Le genre de choses que les médias ne veulent pas voir. »

L'ex agent secret a alors déclaré à A. Jones :

« Vous devriez devenir le canal vérité de l'Amérique. »

Le théoricien conclut :

« Je ne sais pas pour les bases martiennes, mais je sais qu'ils ont créé des milliers de sortes de chimères, des formes de vie Alien qui vivent maintenant sur Terre. »

Alex Jones est un personnage controversé mais aussi très populaire aux États-Unis. De ce fait, la NASA a tenu à démentir ces déclarations. Guy Webster, le conseiller de presse de l'agence spatiale, explique :

« Il n'y a pas d'humain sur Mars. Il y a des rovers [des véhicules robotisés, NDLR] en fonction sur Mars. Mais il y a cette stupide rumeur sur Internet, qui est apparemment devenue une information. »

Alex Jones est loin d'être un inconnu. En décembre 2015, il avait même reçu les félicitations du futur président Donald Trump lors d'un entrevue accordée à Infowars.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La NASA prépare-t-elle le monde à une invasion extraterrestre ?


De nombreux ufologues croient que la NASA a peut-être envoyé des OVNIS dans le ciel afin de préparer les habitants sur Terre à une invasion imminente d'une civilisation extraterrestre.

Le jeudi 29 juin 2017, l'agence spatiale Américaine a lancé une multitude de fusées-sondes de type Malemute. Ces fusée ont illuminé le ciel et créé des nuages artificiels de couleur bleue, verte et rouge.

Ce spectacle lumineux a été vu par des témoins à travers toutes les États-Unis de la Caroline du Nord jusqu'à New York.

Le lancement d'une roquette, depuis la base de Wallops Flight Facility en Virginie, a atteint une altitude de 118 milles et a duré huit minutes.

Quatre minutes plus tard, la roquette a déployé 10 capsules de la taille d'une canette, chacune contenant une vapeur colorée qui ont formé des nuages artificiels et luminescents.

Cette étrange mise en scène a provoqué une vague de paniques et les services de police ont reçu plus de 2000 rapports et de photographies de témoins stupéfiés et terrifiés.

Des théoriciens de la conspiration affirment que ce spectacle était simplement une préparation pour une future guerre extraterrestre. Un ufologue de l'organisation « SecureTeam 10 » s'est exprimé, dans une vidéo YouTube, sur cette affaire :

« Cela ressemblait à une invasion extraterrestre et il semblerait qu'ils testent ces différentes technologies susceptibles d'être utilisées [lors d'une guerre extraterrestre, NDLR] afin d'effrayer la population et d'inonder les centres d'appels d'urgence à propos de ces étranges lumières se déplaçant dans le ciel. »

« Ils ont exécuté leurs tests, ils ont vu la réaction du public. Il s'agit d'une couverture parfaite lorsque cela arrivera. »

« Est-ce un test mené dans le cadre du projet Blue Beam ? »

Le Projet Blue Beam est une théorie du complot qui prétend que la NASA essaie de mettre en place une religion qui aurait, à sa tête, l'Antéchrist. Le but final de cet obscure projet serait d'instaurer un Nouvel Ordre Mondial, via une « deuxième venue » de l'Antéchrist technologiquement simulée.

Tyler, l'ufologue, pose la question :

« Croyez-vous que beaucoup des observations d'OVNI dont nous sommes témoins ne sont pas d'une autre planète mais proviennent en réalité de notre propre gouvernement ? »

« Ne seraient-ils que des simulations holographiques pour nous conditionner et nous préparer pour une grande invasion extraterrestre ? »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De mystérieux souterrains découverts sous l'Antarctique


Des scientifiques ont récemment découvert une série d'étranges structures gigantesques enterrées profondément sous la calotte de l'Antarctique.

Ces mystérieuses « masses terrestres » sont gelées et se trouvent sous une surface d'environ un demi-mille d'épaisseur. Certaines d'entre elles sont si massives qu'elles sont « comparables en hauteur avec la Tour Eiffel [qui mesure 324 mères, NDLR] ».

Cette découverte a suscité de nombreuses réactions, notamment de la part d'ufologues et autres chercheurs spécialisés dans le domaine du paranormal. Certains sont persuadés que l'Antarctique abriteraient des bases extraterrestres ou cacheraient les restes d'une civilisation perdue.

Mais les scientifiques qui ont trouvé les structures ont été plus mesurés dans leur évaluation de cette découverte.

Une équipe de l'Université libre de Bruxelles en Belgique a déclaré que les structures témoignaient de « conduits d'eau et de sédiments sous la couche de glace de l'Antarctique ».

En résumé, cela signifie qu'il existe un vaste réseau de tunnels et de crêtes congelées sous la glace de ce continent si inhospitalier.

On croit que ces formations naturelles contribuent à la stabilité de la calotte glaciaire.

Les gigantesques masses terrestres « sculptent des incisions profondes au fond de la glace », formant des « cicatrices ».

Ces marques, relativement petites, sont le début de canaux plus larges qui se développent en taille, « en aval » lorsque la glace se rapproche de la mer.

Dans les endroits où la glace flotte au-dessus de l'océan, la glace mince constitue un point « faible lorsqu'elle est exposée à la fonte de l'eau plus chaude ».

Si les scientifiques comprennent les processus qui forment ces canaux, ils peuvent prédire l'effet que les changements climatiques pourront avoir sur les calottes glaciaires.

Cette théorie est loin de satisfaire tout le monde. Cela fait des années que des experts, comme le suisse Erich von Däniken, insiste sur le fait que, sous la Terre, il se trouve un réseau de galeries et de cavernes. Ces souterrains auraient été construits par des êtres venus d'ailleurs et seraient utilisées par les OVNI pour se déplacer à l'abri des regards indiscrets …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un ingénieur a construit un réacteur nucléaire chez lui !


Doug Coulter est un ingénieur Américain qui a décidé de construire, chez lui, un véritable réacteur nucléaire …

Ce scientifique a longtemps travaillé pour une société privée qui fournissaient divers services au gouvernement de son pays. Sa spécialité était le traitement de signal radio.

L'homme s'est récemment fait connaître pour avoir fabriqé, de toutes pièces, un réacteur à fusion nucléaire dans le sous-sol de sa maison à l'aide de diverses pièces qu'il a récoltées. Il raconte :

« J’ai appris à faire de l’électrotechnique à partir de pièces stockées venant de bennes à ordures derrière le magasin de télévision. Je devais apprendre à concevoir avec ce que j’avais. »

« Nous avons commencé avec des pièces conçues pour faire autre chose. Voici l’un de nos ventilateurs de refroidissement, il vient d’un simple système informatique. »

Coulter explique que « le Saint Graal de la fusion [nucléaire, NDLR] consiste à la faire dans une source d’énergie viable », « cela a le pouvoir de remplacer toutes les compagnies d’électricité de la planète, toutes les compagnies d’essence de la planète ».

Il se moque de toutes les inquiétudes concernant les fuites de rayonnements.

« Il y a beaucoup de secondes où nous n’avons aucune radiation. C’est en fait l’un des endroits les plus calme de cette planète au niveau radioactif. C’est ce que je fais pour le plaisir et les rires. »

L'ingénieur est aussi très actif sur Internet où il se pose comme un grand défenseur du partage d'informations.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

40 % des hommes prêts à s'acheter un robot sexuel !


Au mois de décembre 2016, un étude présentée à la conférence Love and Sex and Robots à Londres, a révélé que près d'un homme sur deux seraient susceptibles d'acheter un sexbot humanoïde féminin dans les prochaines années.

Le sondage a porté sur un échantillon de 263 hommes et a été mené dans le cadre d'une étude de psychologie sociale par Jessica M. Szczuka et Nicole C. Krämer, chercheurs à l'Université de Duisburg-Essen, en Allemagne. Les personnes interrogées étaient âgées entre 18 à 67 ans.

Après avoir montré aux participants plusieurs vidéos de deux minutes présentant des sexbots humanoïdes, les scientifiques ont demandé s'ils étaient prêts à se procurer ce genre de robots sexuels. A la surprise générale, 40.3 % ont répondu qu'ils « achèteraient un tel robot maintenant ou dans les cinq prochaines années ».

Ces robots sont « construits pour satisfaire les besoins sexuels ». Les hommes solitaires seraient davantage susceptibles de s'en procurer un.

Une autre étude menée par Pew Research en 2014 prédit qu'en 2025, ce type de robots sera assez répandu.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un astronome livre ses étonnantes théories sur les extraterrestres


Selon l'astronome personnel de la Reine d'Angleterre, les extraterrestres seraient des êtres robotiques qui auraient, le temps passant, renversé leurs maîtres et créateurs.

Lord Martin Rees est célèbre pour être l'astronome officiel de la monarchie britannique. Récemment, il a publiquement révélé ces propres théories concernant la véritable nature des aliens.

Pour lui, les extraterrestres tels que nous les concevons aujourd'hui seraient des robots ultra sophistiqués et dotés d'une incroyable intelligence artificielle qui seraient parvenus à prendre le pouvoir avant de se débarrasser de leurs maîtres organiques.

Lord Rees a déclaré que les êtres extraterrestres ne seraient rien d'autre qu'une humanité qui aurait pris le contrôle du monde de leurs créateurs.

Il serait « extrêmement improbable » de trouver des êtres aliens qui ressembleraient aux humains, a déclaré cet homme âgé de 74 ans.

Il a décrit « cette intelligence organique » comme une « fine lanière » entre les étapes primordiales de la vie et l'ère dominante des machines.

Le célèbre scientifique Stephen Hawking a prévenu que nous devrions espérer que les extraterrestres ne viennent jamais sur la Terre. Il a également avertit que le développement d'une IA pourrait être « une chose valable » pour l'humanité.

Lord Rees a expliqué ses hypothèses lors d'une interview donnée au Trinity College :

« Je suppose que si nous détectons une intelligence extraterrestre, elle ne sera en rien comme nous. Ce sera une sorte d'entité électronique. »

« En d'autres termes, la période de temps occupée par l'intelligence organique est juste un mince tissu entre le début de la vie et la longue ère des machines. »

« Parce que de telles civilisations se développeraient à des taux différents, il est extrêmement improbable que nous trouvions une vie intelligente au même stade de développement que nous. »

Tout au cours de l'histoire, des astronautes de la NASA ont affirmé que « les extraterrestres nous regardaient ».

C'est le roi Charles II qui, en 1675, décida de créer ce poste d'astronome. Ce dernier est d'ailleurs considéré comme étant membre officiel de la maison royale.

L'astronome Royal a déjà prévenu que la Terre avait besoin d'un bouclier contre les astéroïdes afin protéger l'humanité de l'apocalypse.

La vie dans l'espace n'a pas encore été prouvée, mais certains chasseurs d'OVNIS affirment que les extraterrestres sont ici et veulent « mettre en quarantaine » la totalité de l'humanité.

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un chercheur affirme que les crop circle sont d'origine alien


Selon un scientifique, les « crop circle » régulièrement découverts aux quatre coins de notre planète seraient d'origine extraterrestre. De plus, il affirme qu'ils contiendraient des messages secrets à destination de l'humanité.

Le Docteur Horace Drew, âgé de 61 ans, a fait d'étonnantes déclarations après avoir étudié très sérieusement ce phénomène, qui s'est très rapidement répandu dans l'ensemble du Royaume-Uni, depuis plusieurs années déjà.

Des cercles de culture sont mystérieusement apparus dans les champs à travers toute l'Europe et dans le monde entier depuis des décennies avec des motifs de plus en plus complexes.

Le Dr Drew est titulaire d'un doctorat en chimie qu'il a obtenu à l'Université Caltech, à Pasadena, en Californie.

Il prétend maintenant avoir découvert la vérité extraterrestres derrière ces formations bizarres.

Pendant des années, beaucoup ont affirmé que ces cercles de culture avaient été réalisés par des OVNIS lorsqu'ils atterrissaient dans les champs. Seulement, dans les années 1990, des plaisantins avaient montré comment il était aisé de créer ce genre de dessins aériens.

Cependant, le Dr Drew, qui a passé 20 ans à étudier ces « crop circles », prétend qu'il s'agit de messages cachés fabriqués par des civilisations extraterrestres qui tentent vainement de communiquer avec l'humanité.

Le chercheur pense que l'humanité n'est pas assez avancée pour comprendre ces messages complexes dont certains montreraient « des images de l'avenir ».

Aujourd'hui basé en Australie, le Dr Drew a déclaré :

« Quand les humains veulent parler avec des dauphins, nous créons des bulles sous l'océan avec un générateur. »

« Nous regardons les dauphins les observer, jouer avec et les examiner, et nous les étudions. »

« Les présidents des États-Unis n'ont jamais dit à un dauphin 'emmenez-moi à votre chef, je veux signer un traité avec vous'. Les extraterrestres non plus ne sont pas intéressés à conclure un traité avec nous. »

« Ils sont devant nous comme nous sommes en avance sur les dauphins et les baleines. »

Il prétend que ces étranges motifs ont conduit à « au moins une avancée majeure, c'est-à-dire la découverte d'un code binaire plus avancé que celui que nos ordinateurs utilisent actuellement ».

Le Dr Drew a également ajouté que quelques crop circles pourraient être des messages laissés par des êtres humains voyageant dans le temps et provenant d'un futur lointain. Il a fait ces curieuses révélations alors qu'il parlait devant l'organisation « UFO and Paranormal Research Society of Australia ».

Nick Pope, qui a étudié les OVNIS et les cercles de culture pour le compte du ministère de la Défense du Royaume-Uni, est, quant à lui, convaincu que ces motifs généralement découverts dans des champs de blé sont faits de la main de l'homme.

« Il est clair pour moi que, bien que ces dessins soient souvent étonnants et complexes, ils sont fabriqués par des gens. »

« Certaines de ces personnes planifient leurs motifs sur des ordinateurs, ils naviguent par GPS et portent des lunettes à vision nocturne. »

« Il est peu probable qu'une civilisation extraterrestre voyage à mi-chemin à travers le cosmos, seulement pour commencer à faire quelques dessins dans les champs de culture. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

7 exoplanètes de la taille de la Terre découvertes par la NASA


Des astronomes de la NASA ont découvert que l'étoile TRAPPIST-1 serait entourée d'au moins sept planètes de taille similaire ou inférieure à celle de la Terre.

Trois d'entre elles sont situées dans des régions qui pourraient abriter de l'eau liquide et leur proximité (environ 39 années-lumière) permet d'espérer en étudier bientôt l'atmosphère par spectroscopie. « À présent, nous avons la bonne cible pour rechercher la présence de vie éventuelle sur des exoplanètes. », a déclaré Amaury Triaud, coauteur de l’étude parue dans la revue Nature.

C'est fin 2015 qu'une équipe internationale dirigée par l’astronome belge Michaël Gillon a découvert l'étoile ainsi que trois planètes grâce au petit télescope TRAPPIST de l'Observatoire européen austral. Le télescope spatial Spitzer de la NASA a pu faire nettement progresser les observations. « Vingt ans après les premières exoplanètes, il s’agit sans nul doute d’une des plus grandes découvertes dans le domaine des planètes extrasolaires. », estime Didier Queloz, de l’Université de Genève. L'orbite de six des planètes est de 1,5 à 12 jours et elles présentent toujours la même face à leur étoile. Grâce au télescope spatial James Webb qui sera lancé par la NASA en 2018, l'étude de ce système planétaire pourra grandement s'intensifier jusqu'à possiblement trouver des traces de vie.

Cette découverte porte à 3 583 le nombre d'exoplanètes répertoriées.

Source
https://fr.wikinews.org/wiki/Sept_exoplan%C3%A8tes_de_la_taille_de_la_Terre_d%C3%A9couvertes_par_la_NASA, 24 février 2017

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La vie sur Terre proviendrait directement de Mars !


Un astronome vient de faire des déclarations qui ne manqueront certainement pas de passer inaperçues. En effet, ce dernier affirme que les êtres humains seraient les descendants d'extraterrestres venus de Mars

Seth Shostak est le directeur du SETI (« Search for Extra-Terrestrial Intelligence »), un programme scientifique sérieux dont l'objectif est de détecter les signaux d'une intelligence extraterrestre. Par ailleurs, cette organisation est, entre autre, financée par le gouvernement Américain.

Il explique qu'un astéroïde a heurté la planète rouge projetant jusqu'à notre Terre du matériel biologique :

« Il est possible qu'il y a des milliards d'années, du matériel biologique a quitté la planète rouge avant d'infecter la nôtre. »

« Si tel est le cas, votre arbre généalogique - et celui de toute autre forme de vie terrestre - a ses racines les plus profondes non pas dans les anciens océans de la Terre, mais dans les mers disparues de Mars. »

Cette théorie, connue sous le nom de panspermie, affirme que notre planète a été fécondée depuis l'extérieur, par des moyens extraterrestres.

« Les scientifiques estiment que, dans les premiers jours du système solaire, des milliards de roches d'un pouce à un yard de taille ont été involontairement transportées de la planète rouge à la nôtre. »

« Dans sa jeunesse, Mars était plus humide et plus chaude qu'aujourd'hui, et aurait pu engendrer des êtres vivants à un moment où la Terre était aussi dénuée de vie qu'une fête entre octogénaires. »

« Parce que tant de roches martiennes ont été projetées dans l'espace, il est très probable qu'au moins certaines d'entre elles provenaient d'une zone habitée de Mars - en supposant qu'il y avait des habitants. »

« Et certains de ceux-ci auraient atterri dans un morceau de terre bien accueillant. »

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des scientifiques étudient sérieusement les voyages astraux


Depuis la nuit des temps, des personnes affirment être capable de quitter leurs corps, parfois à volonté. Cela fait dix ans que ce don si exceptionnel est étudié très sérieusement par des scientifiques français. Maintenant, ces chercheurs souhaitent réaliser des sorties hors du corps sous contrôle médical …

Parmi les personnes étudiées par ces scientifiques, on retrouve Nicolas Fraisse. Ce dernier est un sportif qui possède une parfaite santé. Il a certifié au cours d'un reportage réalisé par la chaîne de télévision France 3 qu'il était capable de sortir de son corps plusieurs fois par jour. Ainsi, il en profiterait pour explorer d'autres lieux.

Il raconte :

« Lorsque je m’ennuie, c’est normal pour moi d’aller voir ce qui se passe ailleurs plutôt que de rester en esprit dans l’endroit où se trouve mon corps. Je me déplace et je vais voir ce qu’il se passe chez mes parents, chez des amis ou chez moi… »

Malgré le caractère irrationnel de ce don, le docteur en biologie moléculaire Sylvie Dethiollaz et le psychologue Claude Charles Fournier ont décidé, il y a une décennie déjà, de s'y intéresser. Il ont d'ailleurs décidé de baptiser leurs expériences « Tentatives de sortie hors du corps sous contrôle ».

Au cours de l'une d'elle, ils ont placé une multitude de capteurs sur la tête de Nicolas. Ce dernier devait deviner la nature d'images placées dans plusieurs pièces, toutes différentes de celle où il se trouvait. Sur 40 expériences, il a réussi à déterminer à 7 reprises la véritable nature des images.

Pour S. Dethiollaz, ces résultats sont largement suffisants pour avancer que Nicolas possède bel et bien des capacités extrasensorielles hors du commun. Elle explique :

« C’est une expérience qui est suffisante pour montrer que nous ne sommes pas en face d’une simple hallucination ». Ce sont des capacités lui permettant « d’obtenir des informations sur des lieux où il ne se trouve pas physiquement. Ce que l’on a pu mesurer chez Nicolas, c’est qu’effectivement, il y a certaines zones qui déconnectées des autres au moment où il fait sa sortie hors du corps. »

Claude Charles-Fourrier estime qu'environ 10 % de la population mondiale posséderait une telle capacité. Seulement pour la grande majorité d'entre elles, cela arriverait « de façon sporadique, au moins une ou deux fois dans leur vie. »

En 2014, la revue « Frontiers in Human Neuroscience » publiait un article concernant le premier cas documenté d'une personne affirmant pratiquer des « expériences de hors-corps » à volonté.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité