Affichage des articles dont le libellé est Mystère. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Mystère. Afficher tous les articles

Des voyageurs du temps à Berlin en 1937 ?


En 1937, le réalisateur Américain Jack Glenn se trouvait en Allemagne où il réalisait un documentaire sur le régime Nazi intitulé « Inside Nazi Germany ». En visionnant les images de ce film, un internaute a fait une découverte déconcertante et qui dépasse l'entendement.

Ces images ont été prises à Berlin le jour où le dictateur italien Benito Mussolini rendait visite à Adolf Hitler. Ce qui étonne le plus ce sont les spectateurs présents ce jour-là. En effet, on remarque que plusieurs d'entre eux brandissent en l'air de curieux objets rectangulaires. Ces objets ressemblent à nos smartphones modernes et donnent l'impression que les badauds souhaitent prendre des photos de cet événement historique !

Christan Macé, l'auteur de cette découverte, explique sur son blog :

« Je viens de visionner ce film réalisé par cet homme des USA, Jack Glenn. Il était en Allemagne nazi pendant l'été de 1937. Dans ce film on voit notamment cette séquence vers la fin, à Berlin, lors de la visite de Mussolini. Cela se passe lors du défilé en voiture de Hitler et Mussolini, en septembre 1937...

On dirait que des personnes utilisent des smartphones de notre époque pour photographier cet événement !... Mêmes appareils, mêmes gestes !...

En consultant des appareils photos de cette époque de 1937, je n'ai pas trouvé ce type d'appareil photo. Par ailleurs, je ne crois pas que cela soit des petits miroirs... Mais bon, cela pourrait être possible, des sortes de miroirs rétro (viseurs) : pour voir en arrière...pendant ce Temps ?...Même si ce sont des miroirs, le rapprochement était truculent... »

S'agit-il de voyageurs du temps ? Qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un immense géoglyphe réalisé par les extraterrestres


L'Homme de Marree est un immense et mystérieux géoglyphe découvert dans l'arrière-pays australien. Cette figure est si grande qu'elle peut être vue depuis l'espace !

Ce dessin, sculpté à même le sol, mesure 28 km de long. Il nous montre un homme, probablement un membre du peuple Pitjantjatjara, en train de chasser à l'aide d'un bâton qu'il s'apprête à lancer. Il a été découvert il y a environ deux décennies et demeure, encore aujourd'hui, une énigme.

Récemment, des chasseurs d'OVNI ont affirmé que les extraterrestres avaient gravé cette incroyable silhouette dans une région éloignée de l'Australie-Méridionale comme repère pour montrer que les humains habitent la planète.

La chaîne YouTube Mystery History a expliqué qu'il aurait fallu une « flotte de véhicules, un système de communication radio et d'énormes ressources » afin de créer une telle sculpture.

« L'Homme de Marree a été créé par des extraterrestres comme une forme d'indication orbitale pour montrer les êtres qui habitent cette planète. »

Des experts sont déconcertés par ce géoglyphe depuis près de 20 ans. Certains ont prétendu que l'armée américaine ou encore des artistes locaux avaient participé à sa création.

Il a été vu pour la première fois par un pilote d'avion touristique Trevor Wright le 26 juin 1998.

Il a remarqué le contour de cette silhouette alors qu'il effectuait un vol entre Marree et Coober Pedy, deux petites villes au nord d'Adélaïde.

À l'époque, Shane Anderson, qui travaillait alors au William Creek Hotel (situé à environ 200 km de Marree), a déclaré avoir reçu un fax détaillant l'emplacement exact de ce géoglyphe.

Au départ, M. Anderson a cru que ce fax anonyme était une blague et l'a ignoré.

Certains croient que ce personnage a été réalisé par l'artiste sud-australien Bardius Goldberg.

M. Goldberg, décédé en 2002, aurait déclaré à ses amis qu'il avait été payé 10 000 $ (6 000 £) pour créer l'Homme de Marree.

D'autres prétendent que la silhouette était un cadeau de départ de la Force aérienne des États-Unis après leur séjour à la Joint Defense Facility Nurrungar.

L'armée Américaine avait partagé la base avec la Australian Defence Force à Woomera de 1969 jusqu'à la fin des années 1990.

Le propriétaire de l'hôtel local, Phil Turner, a déclaré qu'un certain nombre de théories ont émergé au sujet d'une participation extraterrestre.

« Vous pouvez comprendre qu'en raison de sa taille personne ne pourra jamais vraiment l'expliquer. »

« À peu près au même moment, tous ces crop circles sont apparus en Angleterre et en Écosse, je pense que vous pourriez dire que le monde entier s'intéressait aux OVNI. J'étais enthousiaste. »

« La chose la plus incroyable c'est que nous ne savons pas qui l'a fait. »

Ce dessin surprenant a préoccupé les autorités locales en 2015 après que ses lignes, de 35 cm de profondeur, a commencé à s'effacer à cause de l'érosion naturelle.

Les sections locales ont fait campagne pour préserver ce géoglyphe qui est l'un des plus grands du monde.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une jeune fille dotée d'étranges pouvoirs en 1849


Au début de l'année 1849, une incroyable histoire a fait son apparition dans la presse française. Adolphine Benoît, une jeune fille âgée de 14 ans et vivant à Guillonville (commune du département d'Eure-et-Loire), possédait l'étonnante faculté d'attirer et de repousser les objets autour d'elle.

La jeune adolescente travaillait en tant que domestique pour des meuniers, la famille Dolléans. Le docteur Larcher, basé à Sancheville, a étudié ce cas avec une attention particulière. Il raconte :

« Elle serait douée d’une force d’attraction extraordinaire. La première fois qu’on reconnut ses effets, la petite paysanne était en train de bercer un enfant de ses maîtres ; tout à coup les portes d’une armoire fermée à clé s’ouvrent toutes seules, et le linge qu’elle contient est jeté à travers la chambre, comme lancé par une main invisible. »

Le corps de l'adolescente avait la capacité d'attirer toutes sortes d'objets. Un jour, un collier de cheval est venu se jucher sur ses épaules. Une autre fois, c'est un sac vide qui l'a recouverte subitement. Parfois, des bouts de chandelles ou encore les boucles d'oreille de sa maîtresse atterrissaient mystérieusement dans ses poches.

Madame Dolléans ne sachant que faire face à cet étonnant pouvoir magnétique demanda à sa jeune protégée de « réciter les sept psaumes de la pénitence ». Elle s'exécuta et s'agenouilla pieusement. A peine avait-elle commencé à prier qu'un cadenas, qui avait disparu dans la nuit, réapparu et se colla à son dos.

La domestique finit par être envoyée à l'hospise de Patay pendant cinq jour. De retour chez ses patrons, les phénomènes surnaturels reprirent de plus belle. Des planches, appuyées sur leur seul tranchant tenaient en équilibre comme par magie !

Des sceptiques, convaincus qu'il ne s'agissait que d'un coup monté, demandèrent à la sœur de Mme Dolléans de surveiller Adolphine nuit et jour pendant deux jours. Malgré cette constante surveillance, aucune supercherie ne fut relevée. Aucun scientifique ou observateur ne contesta la véracité de ce phénomène.

Pour le clergé, il n'y a aucun doute : Adolphine était possédée par le Diable. Le curé de Cormainville, envoyé par l'évêché, s'y employa « en suivant en tout point ce qui est dans le rituel ». Ce fut un succès comme l'homme d’Église l'a affirmé au journal L'Abeille, « le jour même, l’obsession disparut ». L'abbé Lecanu évoqua cette affaire dans son ouvrage intitulé « L'histoire de Satan » (publié en 1861) comme preuve de l'action diabolique.

Louis Figuier, un scientifique, avait étudié un cas similaire, celui de la petite Cottin en 1846. Il estimait qu'elle était prise d'un « état électrique qui existe naturellement chez certains poissons et qui peut se montrer passagèrement chez l’homme à l’état pathologique ».

Le docteur Roger, agrégé de la faculté de médecine de Paris, se montrait bien plus sceptique que ses confrères.

La commission Argo, qui participa à l'enquête sur Cottin, avait conclu que les mouvements brusques des objets s'expliquaient simplement par « des manœuvres habiles et cachées des pieds et des mains ».

Le Chartain Morin, qui fut notamment sous-préfet de Nogent-le-Rotrou, jugea que la domestique était parvenue à duper son entourage crédule. En effet, à cette époque, on racontait que le Démon habitait les jeunes filles en proie à la puberté.

Suite à cette histoire, Adolphine fut renvoyée chez ses parents, et on n'en entendit plus jamais parler.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Il découvre le visage de Jésus sur une échographie


En regardant l'échographie de leur futur bébé, un couple a été surpris de découvrir le visage de Jésus. Pour les parents, cela signifie que le Christ surveille et protège leur enfant dans l'utérus.

Il y a peu, Alicia Zeek s'était rendue à l'hôpital pour faire une banale échographie peu de temps avant la naissance de sa petite fille. Seulement, quand elle a regardé le sonogramme, elle a vu, de ses propres yeux, la silhouette d'un homme barbu qui semblait être en train de regarder, avec une certaine bienveillance, l'enfant.

Ce signe est, pour cette mère de famille de l’État de Pennsylvanie, un véritable miracle. En effet, Alicia a vécu de sérieuses complications lors de ses deux premières grossesses. Leur premier enfant est né avec deux pouces tandis que le second avait un bec-de-lièvre.

Briella, leur troisième enfant, est finalement née en parfait santé. Le couple est aujourd'hui convaincu que cette silhouette était une bénédiction et a permis au nouveau-née d'être protégée.

« L’ange ou Dieu ou Jésus, appelez le comme vous le souhaitez, je le considère comme ma bénédiction. »

Zac Smith, le compagnon d'Alicia, explique avec été touché par cette photo :

« Quand je l’ai vu, cela m’a presque mis les larmes aux yeux… J’étais sans voix, je ne pouvais pas y croire, je ne croyais vraiment pas ce que je voyais. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une soucoupe volante découverte par des mineurs en Russie


En Russie, des mineurs de charbon ont eu la surprise de découvrir d'étranges disques bien en dessous de la surface du sol. Pour eux, il s'agirait de plusieurs « OVNI qui se sont écrasés ».

La vidéo de cette découverte a été publiée sur YouTube sur la populaire chaîne « SecureTeam10 ». Elle nous montre l'un de ces mystérieux objets discoïdaux dont l'origine est très difficile à déterminer.

L'équipe de mineurs travaillait pour la société minière Kuzbassrazrezugol. Ils exploitaient des mines dans la région éloignée de Volgograd (au sud-ouest du pays) lorsqu'ils ont trouvé ces OVNI à environ 40 mètres sous terre.

Les disques mesurent environ 1,2 mètre de diamètre et pèsent aux alentours de 440 lbs, soit près de 200 kg.

Le narrateur de la vidéo affirme que les objets qui ont été « trouvés étaient revêtus par un métal connu sous le nom de tungstène ... c'est un métal qui est habituellement utilisé par l'armée pour le développement de leur technologie. »

« Le tungstène a l'un des points de fusion les plus élevés et est couramment utilisé dans la fabrication d'appareils et d'outils dans le domaine spatial car il peut résister à des températures extrêmement élevées qui se produisent lorsqu'un objet pénètre dans l'atmosphère. »

Le narrateur affirment que « ces objets constituent réellement les restes d'êtres extraterrestres. »

« Ils ont manifestement l'air artificiel, ils sont tous sous la forme d'une soucoupe volante ... sans parler du fait qu'ils ont été trouvés profondément sous terre dans une mine. »

Le mineur Boris Glazkov, qui a trouvé l'objet, a déclaré :

« Je dois dire que ce n'était pas difficile à voir car c'était vraiment distinctif et grand. »

« Je n'ai jamais vu quelque chose comme cet objet, qui est évidemment fait par l'homme, ici au milieu de nulle part auparavant. C'est un véritable mystère. »

Son collègue, Arthur Presnyakov, a ajouté :

« Il y avait en fait deux objets similaires, mais le premier a éclaté puisqu'il a été retiré du sol par le godet de l'excavatrice. »

« Nous avons pensé que nous avions sûrement vu quelque chose, parce qu'il s'est brisé en morceaux, mais lorsque le second est apparu, nous avons arrêté le travail et l'avons retiré avec soin de la pelle. »

Des internautes avouent ne pas être particulièrement convaincus par l'origine prétendument extraterrestre de ces objets. L'un pense qu'il s'agirait simplement d'une pièce d'un ancien moulin.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un OVNI posé sur le Sphinx découvert sur un papyrus



Des ufologues ont découvert, sur un papyrus âgé de 3000 ans, ce qui ressemble en tout point à une soucoupe volante de couleur noire. Cet OVNI semble se poser sur le Sphinx, comme s'il s'agissait d'un piste d'atterrissage …

Le papyrus de Djedkhonsuiefankh est exposé au Musée du Caire. Celui-ci nous montre un étrange objet, sobrement baptisé le « vaisseau de Râ », le dieu solaire de la mythologie égyptienne et créateur de l'univers. Cet engin ne ressemble en rien au vaisseau volant traditionnellement représenté et représente, pour les anciens Égyptiens, quelque chose d'important.

Par ailleurs, dans divers textes, les scribes ont passionnément décrit cet objet qui nous intrigue tant aujourd'hui, comme étant un disque qui vole et rayonne d'une lumière vive.

Depuis des décennies, voire des siècles, l’Égypte Antique ne cesse d'étonner par sa civilisation, ses mystères, ses incroyables pyramides, ses trésors et ses malédictions.

C'est pour ces multiples raisons que certains ufologues ont affirmé que la civilisation égyptienne était étroitement liée avec les extraterrestres. Certains estiment que ces êtres venus d'ailleurs auraient aidé le peuple égyptien à se développer et à bâtir ses plus célèbres monuments.

Ces théories peuvent paraître incroyables. Et pourtant, elles ne sont dénuées de tout fondement. En effet, ces derniers temps, des passionnés ont découvert, dans des peintures hiéroglyphiques, des objets et des êtres humanoïdes très étranges …


  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un crop circle apparaît peu avant l'éclipse solaire


Un étrange crop circle, qui semble reproduire la Lune et le Soleil, est apparu quelques jours avant l'éclipse solaire du 21 août 2017. Cette apparition soudaine a grandement intéressé les théoriciens de conspiration …

Ce cercle est apparu dans un champ situé non loin de l'aéroport de Londres-Southend, peu avant que l'éclipse n'assombrisse le ciel des États-Unis. Des chasseurs d'OVNI croient qu'il s'agit d'un message envoyé par des extraterrestres qui tentaient vainement de prendre contact avec la Terre.

Ce motif est constitué d'un trépied contenant ce qui semble être des caractères appartenant à « une langue très étrange ou ancienne ». Le tout est surmonté d'un petit cercle enveloppé par un autre bien plus vaste. Pour certains, ces cercles représenteraient la Lune passant devant le Soleil.

Une vidéo de ce crop circle a été téléchargée sur la chaîne YouTube « SecureTeam10 ». Le narrateur explique :

« Certaines personnes ont prétendu avoir décodé une partie de ce message et découvert que certains des personnages ou des symboles ressemblent beaucoup au latin antique ou à l'Hébreu. »

« Est-ce qu'ils essayent de nous dire quelque chose au sujet de l'éclipse ? Et le fait qu'il [le crop circle, NDLR] pointe directement vers l'aéroport d'en face a-t-il quelque chose à voir avec cette signification secrète ? »

« Ce n'est pas parce que quelque chose peut être imitée par les humains que ce phénomène n'est pas réel. Dans ce cas, cela ne pourrait pas être plus réel. »

Pour les sceptiques, les crops circle sont fabriqués par des humains et ne sont pas l’œuvre des extraterrestres souhaitant communiquer avec nous sans nous faire peur.

Aujourd'hui, la véritable origine de ce grand mystère n'a jamais été résolue …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Boris Johnson serait-il un voyageur temporel ?


Des théoriciens de la conspiration auraient découvert la preuve photographique que Boris Johnson, l'ancien maire de Londres, est un voyageur temporel.

La photo, qui nous intéresse présentement, nous montre une femme aux formes généreuses habillée en petite tenue et portant des talons ainsi que des bas. Celle-ci serait une prostituée qui posait alors pour un photographe.

Ce qui a le plus étonné de nombreux internautes, c'est le visage de cette personne. En effet, il ressemble en tout point avec celui de Boris Johnson !

Certains se demandent s'il s'agit d'une femme ou d'un homme qui s'est travesti.

Quoi qu'il en soit, ses cheveux blonds souples et bouclés, sa peau pâle et ses formes ressemblent incontestablement aux caractéristiques physiques du politicien britannique.

L'image a été publiée en ligne par le compte Twitter « Whores of Yore ».

Elle est censée montrer un « homme anonyme posant dans des sous-vêtements féminins » aux alentours de 1896.

Cela suggère que Boris Johnson serait soit âgé plus de 120 ans, soit immortel ou peut-être capable de voyager dans le temps.

D'aucuns pensent que les mots et les expressions latines régulièrement utilisés par le politicien proviendrait de ses différents voyages à travers le temps …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un iPhone découvert sur une peinture de 1937 !


Sur une ancienne peinture murale, un natif Américain a été repéré portant un étrange objet rectangulaire. Celui-ci ressemble étrangement à un iPhone. Pour certains, cela pourrait être la preuve de l'existence des voyages dans le temps.

Ce mystérieux gadget des temps modernes apparaît dans une œuvre du peintre Umberto Romano (1905 – 1984) intitulée M. Pynchon and the Settling of Springfield et qui a été terminée en 1937. La peinture représente une scène du 17ème siècle et nous montre des colons américains entourés d'indigènes.

Au premier plan, il y a un homme assis dans une sorte de caisse. Il tient dans ses mains quelque chose ressemblant à un iPhone moderne comme s'il souhaitait faire un selfie.

A l'époque où l’œuvre a été réalisée, les téléphones portables n'existaient pas encore puisque leur invention remonte au 3 avril 1973.

La peinture s'inspire de la rencontre entre les colons britanniques et les membres de deux tribus de la Nouvelle-Angleterre, les Pocumtuc et le Nipmuc, au village d'Agawam (dans l'actuel État du Massachusetts) dans les années 1630. L'homme en rose bien visible au centre n'est autre que William Pynchon, l'auteur de The Meritorious Price of Our Redemption, premier ouvrage à avoir été censuré et brûlé sur le sol américain. Il est, en outre, l'ancêtre l'ancêtre de Thomas Pynchon, considéré comme étant l'un des plus grands auteurs de l'histoire des États-Unis.

Cette découverte sensationnelle a été faite par le site Internet Motherboard.

L'historien Daniel Crown, qui a notamment publié un essai sur William Pynchon, pense qu'il s'agirait simplement d'un miroir. Mais cette théorie n'est pas partagée par tout le monde. Margaret Bruchac, professeur d'anthropologie et coordinatrice du département d'étude des Américains natifs à l'Université de Pennsylvanie, évoque plutôt une lame de fer.

Notons que la peinture n'a pas été altérée, et l'original peut être consulté sur le site Web du Smithsonian National Postal Museum.

Pour beaucoup d'internautes, il ne s'agirait ni plus ni moins que d'une preuve de l'existence des voyages temporels. En effet, ce n'est pas la première fois que de telles anomalies sont découvertes sur d'antiques œuvres. Sur une peinture du 17ème siècle et exposée dans un musée d'Amsterdam, on peut voir une femme tenant un iPhone

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un couple affirme ne plus rien manger depuis 9 ans


Un jeune couple qui vit sur le continent Américain affirme ne plus manger depuis maintenant une décennie. Selon eux, leur régime cosmique est composé uniquement de lumière et d'amour …

Akahi Ricardo et Camila Castello vivent entre la Californie et l’Équateur. Depuis quelques années, ils sont adeptes du « respirianisme ». Cette pratique alimentaire, que certains scientifiques jugent très dangereuse pour la santé, consiste à abandonner toute nourriture solide et liquide et à absorber uniquement du « prana », une énergie universelle présente dans l'air et la lumière.

Ils se sont lancés dans cette aventure folle en 2008. Aujourd'hui, ils avouent n'avaler que trois repas par semaine composés seulement d'un peu de bouillon de légumes ou d'un simple morceau de fruit.

Elle explique :

« Pendant trois ans, Akahi et moi, nous n'avons rien mangé du tout, clame Camila. Maintenant, il nous arrive occasionnellement de manger, si nous sommes en société ou simplement s'il nous vient l'envie de goûter un fruit. »

C'est ce régime, que d'aucuns jugeront absurde, que cette mère de famille certifie avoir pratiquer, sans aucun problème, pendant ses deux grossesses :

« La faim m'était totalement étrangère, donc je ne vivais que de lumière. J'étais en pleine forme et les médecins me confirmaient que le bébé se développait parfaitement. Je savais que mon amour suffirait à le nourrir. J'ai donné naissance à deux enfants en bonne santé. Les êtres humains peuvent facilement se passer de nourriture, du moment qu'ils sont connectés à l'énergie qui existe dans toute chose par le biais de leur respiration. »

Ce couple surprenant enseigne aujourd'hui les bases de cette pratique. Elle aurait, d'après eux, de nombreux bénéfices :

« Ne pas être attaché ou dépendant à la nourriture apporte une grande liberté. Évidemment, nos dépenses sont beaucoup moins élevées que celles de la plupart des familles. Cela nous permet de placer notre argent dans des choses qui comptent vraiment comme les voyages ou des explorations en famille. »

Malgré tout, ils ont décidé de ne pas imposer ce régime à leurs enfants âgés de 2 et 5 ans :

« Nous les laissons manger tout ce qu'ils veulent, que ce soit des jus, des légumes, de la pizza ou des glaces. Nous voulons qu'ils explorent les différents goûts et qu'ils aient une relation saine à la nourriture. »

« Ce serait injuste de leur imposer le respirianisme maintenant, mais peut-être qu'en grandissant ils approfondiront leur pratique. »

Pour la communauté scientifique et les politiques, cette pratique aurait déjà entraîné plusieurs décès et pourrait entraîner une certaine dérive sectaire …

Photo : Facebook / Camilla Castillo ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une fille sauvée par le fantôme de son père



La vie d'une petite fille aurait été sauvée par le fantôme de son père aujourd'hui décédé. Ce revenant se déplaçait à une vitesse inhumaine alors qu'elle se promenait sur une route où circulait de nombreuses voitures.

Une caméra de vidéosurveillance a filmé cette scène complètement incompréhensible. Ces images ont été prises le 18 juin 2017 aux alentours de 23 heures 30 sur ce qui semble être une route des États-Unis. On peut y voir une jeune fille, âgée d'environ huit ans et habillée en tenue d'écolière, en train d'errer dans les rues.

Après qu'une voiture soit parvenu à l'éviter de justesse, elle continue à avancer. Un autre véhicule de type berline arrive et la collision mortelle semble alors inévitable.

Soudainement, la silhouette d'un homme fantomatique l'a saisi et la porte à une vitesse inimaginable jusqu'au trottoir d'en face en toute sécurité. Immédiatement après, l'être mystérieux disparaît sans laisser de traces.

Certaines sources en ligne prétendent qu'il s'agirait du fantôme de son père mort.

Trois hypothèses ont gagné en popularité sur la Toile. Soit, ce secouriste serait un fantôme, soit il serait une sorte de super-héros tels qu'on peut les voir dans certaines productions cinématographiques, soit cette vidéo est, tout simplement, un énième canular.

Un internaute déclaré :

« Des choses miraculeuses se produisent dans ce monde et elles ne sont pas toutes explicables. »

Un autre rétorque :

« Comment un homme peut-il effectuer un mouvement aussi rapide ? »

Certains ont constaté que les vidéos de « sauvetage » semblables publiées sur Internet possèdent toutes les mêmes similarités. Les scènes se déroulent toujours la nuit et la caméra de surveillance est toujours positionnée de manière similaire. De plus, la scène est souvent floue empêchant de voir en détails ce qui se passe vraiment. Pour ces derniers, ces miracles ne seraient que des montages particulièrement réalistes.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un crop circle créé par d'étranges boules lumineuses


Comment les crop circles apparaissent-ils ? Une vidéo pourrait nous fournir une explication. Ces images, qui ont d'ores et déjà fait le tour du monde, nous montrent de mystérieuses boules lumineuses tourbillonnant au-dessus d'un champ dans le Wiltshire, en Angleterre …

Cette fameuse vidéo a été prise près d'un fort ancien situé sur une colline où se trouve le château d'Oliver près de la ville de Devizes. Depuis longtemps, elle divise les chercheurs qui ne parviennent pas à déterminer s'il s'agit d'un canular ou d'une réalité dérangeante.

Pour les ufologues, les crop circles sont causés par l'atterrissage d'OVNI. Pour d'autres, ces motifs, parfois impressionnants, sont fabriqués par des plaisantins. Doug Bower et David Chorley avaient avoué, en 1991, être les auteurs de plusieurs de ces dessins réalisés dans des champs de maïs à travers l'ensemble du Royaume-Uni.

En dépit de l'émergence de nombreux faussaires il y a plusieurs années, beaucoup de chercheurs refusent de croire que des gens, même avec un sens artistique évident, pourraient réaliser ces motifs parfois d'une complexité inouïe.

Les images qui nous intéressent présentement ont été prises en 1996.

Lors du 27ème colloque de Glastonbury, Roeland Beljon, spécialiste des crop circles, a affirmé que beaucoup de ces gigantesques dessins n'étaient pas tous des canulars.

Au cours de cette conférence consacrée aux phénomènes paranormaux, l'homme a fait allusion à la vidéo du Château d'Oliver :

« Cela a été filmé en 1996. Recherchez-le sur Internet, ce cas reste très controversé. »

En parlant des crop circles en général, il a déclaré :

« Est-ce qu'il s'agit de canular ? Non, bien sûr, ce n'est pas un canular. »

Cette vidéo a fait son apparition le 11 août 1996 alors que le Royaume-Uni était en proie avec une frénésie de crop circle.

John Whaley a prétendu avoir filmé ces images étonnantes ce matin-là.

Rapidement, des soupçons ont émergé quant à la véracité de ces images, certains pointant la « mauvaise qualité » du crop circle en forme de « flocon de neige » apparu sur le terrain.

La vidéo a ensuite été examinée par des chercheurs et des « divergences sur le terrain » ont été trouvées sur la vidéo « suggérant à un moment donné que la vidéo avait été rendue comme séquence d'animation », explique Lee Winterson, un chercheur spécialisé en ce domaine et qui s'est impliqué dans l'affaire dès le début. Pour lui, il s'agit d'un canular comme il l'a écrit dans un article publié sur robertschoch.net.

Un enquêteur privé a été embauché et John Whaley s'est avéré être John Wabe, un employé d'un studio d'animation de Bristol.

Dans une vidéo confession, M. Wabe avait avoué que tout n'était qu'un vulgaire canular.

En dépit de cette preuve concluante, certains enquêteurs sont restés persuader que cela pourrait être des images réelles.

Un article diffusé sur le site web « Abovetopsecret.com » et écrit par un certain « ChaoticOrder » suggérait que le fait qu'il s'agisse d'un canular n'avait jamais été prouvé de manière concluante.

Il explique :

« D'innombrables experts en édition de vidéos ont examiné ces images et ont conclu qu'elles devaient être réelles ou alors longuement réalisées par une équipe d'experts. »

« Gardez à l'esprit qu'il était en possession de cette vidéo et l'a diffusé dans un pub juste quelques heures après l'apparition du crop circle sur le terrain. »

Ainsi, il serait impossible que la vidéo aurait pu être éditée en si peu de temps. Elle serait donc réelle et la confession de notre témoin serait remise en cause.

« J'ai lu beaucoup d'articlesdes personnes affirmaient que John avait avoué à la caméra qu'il avait truqué le tout. »

« Pourtant, après une recherche exhaustive, il s'avère qu'aucune vidéo de cette prétendue confession n'existe sur Internet. »

« À ce jour, aucune vidéo de cette [prétendue] confession n'a été publiée. »

« Cependant, sur un documentaire de National Geographic sorti en 2005, on peut voir un homme qui prétend être John Weyleigh. Pendant environ 5 secondes, il avoue que tout était une farce pour 'voir comment les gens réagiraient s'il visionnait cette séquence'. »

M. Winterson croit que c'est suffisant :

« Pourtant, beaucoup de chercheurs spécialisés dans le domaine des crop circles croient que ce film est véridique. Il faut comprendre que ce n'est pas le cas et que cette vidéo ne doit pas être considérée comme tel. »

« Je suggère aux chercheurs, qui continuent de diffuser de fausses déclarations de 'séquences authentiques de boules de lumière créant une formation de cercle de culture' malgré les preuves présentées, de réévaluer leurs intérêts. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

L'étrange sphère extraterrestre de la famille Betz


En 1974, la famille Betz recherchait les causes du mystérieux feu qui avaient ravagé une partir de leurs terres à Fort George Island, en Floride. Dans la brousse, ils trouvèrent quelque chose d'inexplicable … .

Sur place, ils trébuchèrent sur une sphère métallique, mesurant environ huit pouces de large, posée sur le sol. Elle était parfaitement lisse, à l'exception d'un symbole triangulaire gravé dessus. La famille, étonnée, décida d'emporter l'objet jusqu'à leur domicile.

Rapidement, cette étrange sphère à l'origine mystérieuse commença à avoir un comportement des plus inhabituel. Elle émettait des cliquetis et des bourdonnements, comme si elle était équipée d'un mécanisme sophistiqué ou qu'elle était vivante !

Lorsqu'elle était poussée sur le sol, elle pouvait s'arrêter instantanément avant de changer de direction et de repartir. Quand elle était sur le point de tomber, elle revenait vers la personne qui l'avait poussé comme si elle était capable de défier les lois de la gravité.

L'armée américaine a emmené ce curieux objet pour y mener des expériences après que la famille ait signalé un comportement semblable à celui du poltergeist.

Hélas, les rayons X révélèrent que ce n'était qu'une balle métallique solide. Aujourd'hui, elle garde tout son mystère et certains pensent qu'il pourrait s'agir d'un objet d'origine extra-terrestre, comme une sonde, envoyé sur notre planète …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Il affirme avoir quitter son corps à plusieurs reprises


Un homme prétend avoir traversé plusieurs dimensions après que son âme ait quitter son corps à de multiples reprises …

Todd Acamesis, un Canadien âgé de 47 ans, affirme avoir vécu des expériences de « sortie » hors du corps depuis 42 ans. Sa première fois s'est produite alors qu'il était tout juste âgé cinq ans.

Les professionnels de santé se demandent toujours quant à savoir si ces expériences sont réelles ou s'il ne s'agit que d'une perception de l'esprit. M. Acamesis affirme que tout le monde est capable de sortir hors de son corps très facilement.

Lors de cette expérience, l'individu a la sensation de flotter en dehors ou au-dessus de son propre corps. Certains prétendent même avoir pu observer leur corps physique.

Des théoriciens affirment que lors des expériences de mort imminente, l'âme quitte le corps. Si cette dernière ne le regagne pas rapidement, alors la personne décède.

Ce phénomène inexpliqué a été discuté lors du 27ème symposium annuel de Glastonbury (dans le comté de Somerset, en Angleterre), une conférence annuelle consacrée au paranormal, aux théories de conspirations, à la pensée alternative et philosophie New Age.

M. Acamesis a déclaré au symposium qu'il enseigne maintenant l'exploration hors du corps à celles et ceux qui souhaitent éprouver le phénomène.

Un spectateur lui a demandé comment cela se faisait :

« Je l'ai déjà fait par hasard quelques fois, mais quelle est la technique pour le faire étape par étape ? »

M. Acamesis a répondu :

« Comme avec n'importe quoi dans la vie, il faut être sûr et clair sur ce que vous voulez faire. »

Le Canadien croit que les expériences hors du corps sont une forme de projection astrale, expérience durant laquelle un individu sépare volontairement son « âme » ou « corps astral » de son corps physique. Un fois, l'âme libérée du monde matérialiste, l'individu peut explorer l'univers sans aucune contrainte.

Il n'existe évidemment aucune preuve scientifique sur l'existence de l'âme ou d'une conscience séparée de l'activité cérébrale dans le corps humain. Il n'y a donc rien, selon la science, qui laisse à penser qu'il y ait une vie après la mort.

Aujourd'hui encore, la projection astrale restent cantonner au domaine du paranormale et aux thèses pseudo-scientifiques.

M. Acamesis ajoute :

« Si vous connaissez le but pour laquelle nous pouvons le faire et tout le côté rituel, la projection astrale, de mon propre point de vue, traitent de métaphores et c'est cela qui explique la réalité. »

« Mon état de croyance évolue rapidement. »

« Je ne regarde plus la réalité physique, même quand je ne suis pas hors de mon corps, nous sommes tous conscients. »

« Nous sommes très ancrés dans cette réalité, mais nous ne sommes pas exclusivement des corps physiques. »

M. Acamesis a déclaré qu'il avait déjà vu son corps au loin. D'autres fois, alors que son âme s'était détaché de son corps, il a découvert son canapé complètement vide comme si sa partie physique était partie pour vivre sa propre vie !

Il a expliqué qu'il avait exploré de nombreux bâtiments à travers sa « vision à distance » et que des choses qui auraient dû être là ne l'étaient pas, et dans certains cas, des éléments qui n'auraient pas été là étaient apparus soudainement.

Il a également prétendu être capable de traverser les murs.

M. Acamesis a expliqué ces anomalies par le fait que nous avons affaire à une « réalité multidimensionnelle ».

Un jour, alors qu'il était sorti de son corps, il aurait entendu quelqu'un lui parler :

« Une voix m'a dit : « c'est bon, votre corps est à un autre niveau de réalité au-delà de notre réalité ».

Il a précisé que nos « esprits non physiques » étaient tous reliés entre eux par une conscience humaine.

« Tous les esprits sont joints, interconnectés sur un niveau. »

La Néerlandaise Marja De Vries, qui a déclaré avoir « compris les réalités non physiques » des cultures indigènes, a mis en garde les gens qui souhaitaient essayer de « quitter leur corps » par curiosité.

« Il y a le corps physique, le corps non physique dans le temps et l'espace, et le non physique au-delà du temps et de l'espace. »

« Je suis sortie de ces deux dimensions [le temps et l'espace, NDLR] et c'était une expérience très impressionnante. »

« L'intention de le faire doit être une intention pure, mais il est possible d'apprendre à passer d'un état à un autre. »

« Je conseillerais de ne pas le faire uniquement par curiosité, mais faites-le parce que vous avez l'intention pure de servir le bien-être de tous. »

« Si c'est juste une curiosité, il peut y avoir un danger de le faire. Je veux vous donner cela comme un avertissement. »

M. Acamesis est persuadé que les sorties hors du corps sont sans aucun danger. Il a même suggéré que le rêve était une forme de projection astrale.

« Nous le faisons tous les soirs, c'est très sûr et j'encourage les gens à expérimenter. »

Photo : Jon Austin / GETTY

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité