Affichage des articles dont le libellé est Monde parallèle. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Monde parallèle. Afficher tous les articles

Matt Damon trouvé sur une photo de mariage de 1961 !


Il y a peu une photographie publiée sur le site Internet « Reddit » a soulevé de grandes interrogations concernant l'acteur Américain Matt Damon.

Un utilisateur de ce réseau social décida, un beau jour, de mettre en ligne une vieille photographie prise lors du mariage de ses parents en 1961. Rapidement, ce cliché a connu un grand succès puisque le marié ressemble incroyablement au célèbre acteur hollywoodien.

Dès lors, d'âpres débats ont déchiré les internautes. Certains pointent du doigt que les deux hommes sont totalement semblables, tandis que d'autres ont relevé davantage de différences que de points communs. La personne qui l'a publié s'est amusé de la situation :

« Il me semble que mon père ressemble à Matt Damon. »

Le père de l'utilisateur a indiqué que Matt Damon était plus petit que lui et que leur différence d'âge était de 45 ans.

Matt Damon est-il un voyageur temporel ? Ou n'est-ce qu'un simple sosie ? Difficile à dire ….

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un iPhone sur une peinture datant de 1670


Tim Cook, l'actuel directeur général d’Apple, a affirmé, devant les caméras, que le voyage dans le temps était possible ! Il a fait cette affirmation après avoir vu quelque-chose ressemblant à un iPhone sur une peinture réalisée du 17ème siècle …

Ce jour-là, l'homme fort d'Apple se trouvait à Amsterdam (aux Pays-Bas) dans le but de participer au Fest Europe. Il profita de son séjour pour visiter le fameux Rijksmuseum en compagnie de Neelie Kroes, un homme politique néerlandais à la retraite. L'une des peintures exposées attira particulièrement son attention.

Sur cette œuvre d'art, on peut voir une jeune femme sur la droite tenant dans ses mains un curieux objet qui ressemble fatalement au célèbre téléphone fabriqué par Apple.

Tim Cook commente :

« J’ai toujours pensé que je savais quand l’iPhone avait été inventé, mais maintenant je n'en suis plus aussi sûr. »

Cette peinture a été réalisée en 1670 par Pieter de Hooch, l'un des représentants de l'art baroque. Elle est intitulée « L’homme remettant une enveloppe à une femme dans le hall d’entrée d’une maison ».

M. Cook a expliqué à TNW que « l’iPhone » visible dans cette peinture ne ressemblait pas à ceux réalisés par son entreprise.

Certains pensent que le personnage dans la peinture pourrait tenir un iPod « de la première génération ».

Ce n’est pas la première fois que des produits d'Apple sont découverts sur des images datant d'une époque où ils n'existaient pas encore. Rappelons que l'iPhone a été inventé en 2007.

Dans le passage d'un film datant de 1948 et intitulé « Le Massacre de Fort Apache », on peut voir l'acteur Henry Fonda en train d’utiliser ce que beaucoup de personnes ont identifié comme étant un iPhone.

En mai 2016, des internautes avaient découvert un spectateur tenant dans ses mains un iPhone au cours d'un combat de Mike Tyson en 1995.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un voyageur temporel filmé lors d'un combat de boxe



Le 19 août 1995, le boxeur Mike Tyson affrontait Peter McNeeley à Las Vegas. Alors que les deux athlètes étaient sur le ring, un étrange spectateur a été filmé. Ce dernier semblait filmé la scène à l'aide d'un téléphone portable dont l'apparence n'est pas sans rappeler celle d'un iPhone ! Or à cette époque ce genre d'appareils n'avait pas encore été inventé …

Scott C. Waring, ufologue, s'est intéressé à cette affaire visiblement peu commune :

« Ce que nous avons ici, c'est un voyageur temporel qui est revenu regarder son combattant préféré et qui s'est assis sur l'un des sièges avant. Le combat a eu lieu au MGM Grand [hôtel-casino 4 étoiles] à Las Vegas et il opposait Mike Tyson et Peter McNeeley. En 1995, il y avait des téléphones, mais ils n'étaient pas encore équipés de caméras.

Pourquoi un voyageur temporel n'aurait pas voulu voir Mike Tyson combattre ? Tout le monde a de quoi se divertir de nos jours mais le Voyage dans le temps pourrait nous offrir une multitude de plaisirs. »

Au final, Mike Tyson terrassa son adversaire au bout de seulement 89 secondes suite à sa disqualification.

Que pensez-vous de cette affaire ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Découverte d'une très étrange momie en Mongolie



Une antique momie a été récemment déterrée en Mongolie. Cette nouvelle a fait le tour du monde après que l'on ait découvert qu'elle portait, à ses pieds, des chaussures qui paraissaient très modernes …

Le corps de cette femme a été découvert par des archéologues du musée de Khovd dans les montagnes de l'Altaï à près de 3000 mètres d'altitude. Ses restes dateraient d'environ 1500 ans et sont dans un état de conservation exceptionnel. Toutefois, notons que les scientifiques n'ont, pour le moment, trouvé que ces mains et ses pieds.

B. Sukhbataar, chercheur au musée de Khovd, s'est exprimé au Siberian Times au sujet de cette affaire retentissante :

« Ce n'était pas une personne issue de l'élite, et tout nous laisse croire qu'il s'agit d'une femme, étant donnée que nous n'avons pas trouvé d'arc dans sa tombe. »

Au côté de ces restes, les archéologues ont retrouvé des coussins, un vase en argile, une tête de mouton et les restes d'un cheval. Ces animaux ont très probablement été sacrifiés durant ses funérailles.

Seulement, ce qui a choqué les internautes ce sont les chaussures qu'elle portait. En effet, celles-ci ressemblaient à des baskets de sport d'une célèbre marque allemande. Sur Twitter, des internautes ont apporté leurs commentaires :

« Elle porte à ses pieds des chaussures Adidas. »

« Cette momie de 1.500 ans va-t-elle être poursuivie pour contrefaçon par Adidas ? »

Les théoriciens de la conspiration pensent que cette momie serait une voyageuse temporelle. Ainsi, de son vivant, cette femme venue du futur se serait rendue dans l'Antiquité avant d'y mourir malencontreusement.

Cette dernière théorie connaît une certaine popularité sur Internet. Mais est-elle pour autant crédible.

Qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un voyageur temporel fantomatique aurait été filmé !



Une étrange vidéo, publiée récemment sur le web, nous montre un homme fantomatique passer à travers des portes en verre pour entrer à l'intérieur d'un magasin. Quelques minutes plus tard, cet être en ressort avant de repartir comme si de rien n'était.

Ces images ont été prises par une caméra de surveillance installée à l'entrée d'un magasin, le 30 janvier 2016. A quelques mètres de la porte, deux sans-abris dorment. Soudainement, un homme vêtu d'un chandail à capuchon noir se rapproche tranquillement de la porte. Le magasin est visiblement fermé et la porte verrouillée. Qu'importe, sans s'arrêter, cette mystérieuse personne passe à travers, déclenchant un flash lumineux.

Quelques instants plus tard, il réapparaît et passe de nouveau à travers la porte portant, dans ses mains, ce qui semble être un casse-croûte provenant de la boutique.

Mais l'énigme ne s'arrête pas là. En effet, à l'instant même où l'homme traverse la porte et que le flash lumineux apparaît, la date indiquée sur la caméra passe brièvement de 2016 à 2019 !

Des internautes, qui se sont intéressés à l'affaire, doutent qu'il s'agit d'un fantôme.

« Si c'était un véritable esprit, il n'aurait pas eu la nécessité de voler de la nourriture. »

Pour d'autres, ces images sont simplement fausses ou bien il s'agit d'images composites :

« La caméra ne bouge pas d'un millimètre de sorte que c'est juste une superposition composite à partir d'images prises une heure plus tôt, quand le magasin était ouvert. »

« L'électricité statique provoque l'effet du client passant à travers la vitre. »

Mais d'autres se montrent sceptiques quant à cette dernière explication pourtant rationnelle :

« L'horloge du temps ne se suspend pas au cours de cette transition. »

« Si c'était un effet spécial fabriqué de toute pièce, vous verriez un mouvement irrégulier de l'affichage de la date et l'heure. Exceptionnellement, cela semble être cohérent. »

Alors, de quoi s'agit-il ? Un voyageur temporel ? Un fantôme ? Un être venant d'un univers parallèle ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un tunnel qui permet de voyager dans le temps



Un tunnel d'une longueur de 400 mètres et situé dans la Province de Guizhou, en Chine, est devenu célèbre depuis que des centaines de personnes ont déclaré avoir voyagé dans le temps après l'avoir traversé.

Plusieurs automobilistes qui sont passés à travers ont affirmé qu'ils avaient gagné une heure dans leur existence après en être sortis. Ils ont déclaré que leur téléphone portable affichait, à chaque fois, 60 minutes de retard.

Un journaliste, travaillant pour Gui Yang News, a décidé de mener l'enquête et de tenter l'expérience.

Au total, il a traversé 10 fois ce tunnel (le voyage dure environ 5 minutes) et il a gagné une heure à huit reprises !

Les théoriciens du complot penchent pour deux théories. Pour eux, il s'agirait soit d'un véritable voyage dans le temps, soit d'une abduction par des extraterrestres. Des internautes ont proposés leur propre explication.

« On voit clairement que les conducteurs ont perdu du temps et qu’ils ont été sondés par des extraterrestres. »

« Peut-être que le fait que la Chine détient un nombre record de personnes âgées est qu’ils ne sont pas vieux, mais qu’ils ont passé beaucoup de temps sur la route dans des embouteillages et qu’ils sont passés par des tunnels magiques qui manipulent le continuum espace-temps. »

Pour les scientifiques qui se sont penchés sur cette affaire peu banale, ce phénomène serait produit par le fait qu'une antenne de télécommunication serait en retard d'une heure. D'autres chercheurs penchent davantage pour une anomalie magnétique.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un voyageur temporel sur une photo de 1917


Sur une photo datant de 1917 et publiée dans un livre d'histoire, un couple a découvert la présence d'une étrange personne dont les vêtements et l'attitude dénotent très clairement de cette époque-là. Pour certains, cet homme serait un voyageur temporel

Cette image est présente dans un ouvrage intitulé « The Cape Scott Story », écrit par Lester Ray Peterson et publié en 1974. Le livre est notamment disponible sur Amazon. Un couple, résidant aux Etats-Unis, est tombé sous le choc quand ils ont découvert une mystérieuse photographie en noir et blanc.

Celle-ci a été prise par Eva Paterson et s'appelle « Last picnic, San Josef Bay ». On peut y voir des dizaines de personnes assises sur des rochers et posant visiblement pour la photo. Au milieu d'entre elles, il y a un homme très différents des autres. Il ne porte pas des vêtements de cette époque, et sa coupe de cheveux se rapproche davantage de celle d'un surfeur californien du 21ème siècle que des autres personnes amassées autour de lui. De surcroît, il porte visiblement un t-shirt noir et un short, dans un style inexistant en ces temps-là.

D'ailleurs, si l'on porte une attention particulière aux personnes qui l'entourent, on peut en remarquer deux qui le regardent attentivement avec une certaine curiosité.

Ce personnage semble donc bien hors contexte et si cette image n'avait pas publiée dans un livre d'histoire scientifiquement sérieux, on pourrait croire à un photomontage comme on peut en faire aujourd'hui sur Photoshop.

Pour certains, ce cliché constitue une preuve que certaines personnes sont (ou seront ?) capables de voyager à des époques antérieures …

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

L'incroyable disparition inexpliquée de David Lang


David Lang était un agriculteur qui habitait près de la ville de Gallatin, dans le Tennessee. Le 23 Septembre 1880, il aurait prétendument disparu dans les airs alors qu'il marchait dans un champ non loin de sa maison. Sa femme, ses enfants, et deux hommes qui passaient par là dans une voiture ont tous été témoins de sa disparition soudaine.

En 1959, Frank Edwards, un célèbre écrivain notamment connu pour avoir été l'un des pionniers de la radio, avait relaté cette étonnante affaire dans son livre intitulé « Stranger Than Science ».

David Lang venait de marcher une demi-douzaine de pas quand il a disparu à la vue de toutes les personnes présentes. Mme Lang a crié. Ses enfants, trop effrayés pour réaliser ce qui était arrivé, se tenaient debout en silence. Instinctivement, ils ont tous couru vers l'endroit où Lang avait été vu les dernières secondes juste avant qu'il ne s'évapore. Le juge Peck et son beau-frère passaient par là quand ils ont aussi été témoin du phénomène. Voyant cela, ils sont descendus de leur véhicule avant de rejoindre précipitamment le lieu précis où Lang avait disparu. Il n'y avait pas un arbre, pas un buisson, pas un trou sur le sol. Et pas un seul indice pour indiquer ce qui était arrivé à David Lang.

Les adultes commencèrent à fouiller le champ un peu partout, mais ils ne trouvèrent rien. Mme Lang était devenue hystérique et avait dû être reconduite chez elle. Pendant ce temps, les voisins sonnèrent l'énorme cloche qui se trouvait dans la cour latérale, afin d'alerter tous les habitants du coin. A la nuit tombée, des dizaines de personnes étaient sur les lieux, beaucoup d'entre elles avec des lanternes. Ils fouillèrent chaque mètre-carré du champ dans lequel Lang avait été vu quelques heures auparavant. Ils sondèrent le gazon dans l'espoir d'y détecter un trou dans lequel il aurait pu tomber - mais ils ne trouvèrent rien.

David Lang avait disparu. Il avait disparu à la vue de sa femme, de ses deux enfants, du juge et de son beau-frère.

Plus tard, les témoins remarquèrent que la parcelle d'herbe où Lang avait disparu avait jauni dans un cercle de quinze pieds de diamètre, ce qui suggère qu'une certaine forme d'énergie l'avait mystérieusement transporté ou happé dans un lieu inconnu.

Sept mois plus tard, ses enfants auraient entendu la voix de leur père appelant de l'aide alors qu'ils jouaient près de l'endroit où il avait disparu. Hélas, quelques instants après, sa voix s'estompa définitivement.

Où est passé M. Lang ? Encore aujourd'hui cette histoire fait couler beaucoup d'encres et personne n'a jamais pu expliquer ce qui était arrivé à cet agriculteur …

Photo : Gallatin Square (Ichabod / Wikimédia) - CC BY-SA 3.0

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un professeur aurait disparu dans un monde parallèle


Il y a quelques années de cela, le populaire et très sérieux journal vénézuélien « El Tiempo » rapportait la disparition très étrange d'un professeur. Cette histoire est si particulière que beaucoup pensent qu'il aurait rejoint, sans le vouloir, un monde parallèle

Selon Segundo Peña, le journaliste qui a écrit un article sur cette histoire, un certain professeur d'université de premier plan et reconnu a disparu depuis plus de 40 ans sans laisser la moindre trace.

En se basant sur les rapports des témoins oculaires, les personnes qui l'ont vu pour la dernière fois ont affirmé que le professeur aurait « glissé dans un monde parallèle ».

Des détectives privés et des policiers ont été la recherche du professeur disparu l'année qui suivit. Ils ont indiqué que personne n'avait la moindre idée sur ce qui lui était vraiment arrivé.

L'incident est survenu sur le campus de l'Université des Andes dans la ville de Mérida, au Venezuela au cours d'une fin d'après-midi ensoleillée au début des années 1970.

Le professeur a été vu par un certain nombre de personnes alors qu'il marchait à travers le parking du bâtiment de l'université. Il aurait discuté avec au moins une personne alors qu'il se dirigeait vers sa voiture. Quand il est arrivé à son véhicule, il aurait fait des signes de la main à des étudiants qui lui disaient au revoir. Il serait alors entré dans le véhicule avant de claquer la porte. C'est à ce moment-là qu'il aurait soudainement disparu. En effet, instantanément, sa voiture était vide.

C'était comme si la porte de sa voiture était un portail vers un autre monde. Le journaliste Segundo Peña a écrit dans son article :

« Le propriétaire de la voiture a disparu depuis plus de quarante ans. (Nous ne mentionnons pas son nom par respect pour sa famille). »

Cette personne a-t-elle été enlevée par de mystérieuses forces étrangères à notre propre dimension ?

Peña s'est très intéressé à ce cas remarquable. Il a interrogé la police locale qui était chargée de résoudre cette affaire apparemment irrésolvable.

Dans leurs notes, il a trouvé des entrevues détaillées menées avec un certain nombre de témoins. Ceux-ci ont raconté que le professeur était monté dans sa voiture, et que personne n'en serait jamais sortie.

La disparition du professeur vénézuélien demeure un mystère inexpliqué à ce jour ...

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une mystérieuse ville flottante apparaît en Chine



Un habitant de la ville de Foshan (située dans la province centrale de Guangdong, en Chine) a filmé quelque chose de vraiment mystérieux. En effet, sur les images qu'il a prises le 7 octobre 2015, on peut voir une immense ville flotter dans le ciel !

Cette apparition extraordinaire a été vue par des centaines de personnes. Les images nous montrent une succession de gratte-ciels qui semblent planer dans l'épaisse couverture nuageuse qui assombrissait la ville au moment des faits. Au bout de quelques minutes, le phénomène a complètement et soudainement disparu.

Cette affaire a été de nombreuses fois débattue sur les forums. Certains affirment qu'il s'agit là d'un mirage, un phénomène optique dû à la déviation des faisceaux lumineux par des superpositions de couches d'air de températures différente. D'autres évoquent la possibilité d'un Fata Morgana, un phénomène optique qui résulte d'une combinaison de mirages.

Malgré ces explications plausibles, certains pensent que cette apparition serait l'une des conséquences du projet Blue Beam. Selon les théoriciens du complot, ce projet viserait à instaurer un nouvel ordre mondial, notamment par l'utilisation d'hologramme pour tromper et émerveiller les populations.

Certains habitants de Foshan n'ont pas hésité à supposer qu'il pouvait s'agir d'une ville provenant d'un univers parallèle …

Plus d'infos sur le projet Blue Beam

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Pour John Titor, une guerre devrait détruire l’humanité



Le 2 novembre 2000, un homme affirmant venir d’un futur relativement proche diffusa des messages sur le forum du « Time Travel Institute » qui firent grand bruit. Il se faisait appeler sous le pseudonyme de « TimeTravel_0 » avant de révéler sa véritable identité « John Titor ».

John Titor prétendait être un soldat de l’armée américaine en 2036. Il travaillait sur un projet ultra secret dans la base militaire de Tampa (dans le comté d’Hillsborough, en Floride). Son travail consistait à se rendre en 1975 afin de trouver un ordinateur IBM 5100 pour déboguer le bug Unix de l’an 2038 (ce bug est connu des informaticiens d’aujourd’hui). Il se rendit également en l’an 2000 mais pour récupérer des livres et des photos personnels.

Dans ses messages, il a évoqué une guerre civile américaine de 2005 à 2015 qui se terminera par le largage de bombes nucléaires russes sur le sol des Etats-Unis. Suite à cela, l’humanité vivra le moment tant redouté de la Troisième Guerre Mondiale.

Ce conflit sera bref mais intense et tuera environ 3 milliards de personnes. Les USA seront alors divisées en 5 districts. La population subsistera essentiellement grâce à l’agriculture et à l’élevage. Chaque ville comptera de 2000 à 3000 habitants qui travailleront tous ensembles.

Il a expliqué que son voyage dans le temps n’avait aucune chance de perturber notre présent ni notre futur contrairement à ce que nous montre la science-fiction. Ce qui bluffa les internautes, c’est qu’il donna d’incroyables détails sur le fonctionnement de la machine temporelle qu’il utilisait.

Malgré ses déclarations à peine croyables, John Titor a su, au cours de ces dernières années, convaincre un grand nombre de personnes. Quoi qu’il en soit, pour cet homme il ne nous reste plus qu’un ou deux ans avant que la Terre ne connaisse une immense guerre qui dévastera la quasi-totalité de l’humanité !

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des histoires qui prouvent le voyage dans le temps



Les voyages dans le temps sont-ils possibles ? Pour beaucoup, ce n’est que de la science-fiction. Et pourtant les histoires qui suivent sont si surprenantes qu’elles pourraient faire douter n’importe quel sceptique … Et vous qu’en pensez-vous ?

Un téléphone portable dans un film de Charlie Chaplin

Dans un film datant du 6 janvier 1938 de Charlie Chaplin, on peut voir une femme tenant dans sa main droite un étrange objet collé à son oreille alors qu’elle sortait d’une usine. Pour beaucoup cet engin serait un téléphone portable, appareil qui n’existait bien évidemment pas à cette époque-là ...

Une boîte de CDs dans un tableau du 19ème siècle


Une peinture datant des années 1800 nous montre plusieurs hommes en train de regarder une boîte de forme carrée et qui semble contenir des CDs ! Or, les Compact Discs n’ont été inventés et utilisés que dans la seconde partie du 20ème siècle …

Délit de fuite dans le passé

Dans le milieu des années 1950, Rudolph Fentz, un homme d’une trentaine d’années et portant des vêtements du 19ème siècle, a été percuté et tué par une voiture à Time Square à New York. L’enquête menée par un policier a révélé que la victime avait disparu, sans laisser de trace, en 1876 à l’âge de 29 ans !

Les objets retrouvés sur lui comprenaient :
– Un bouchon en cuivre de bouteille de bière
– Une facture pour avoir pris soin d’un cheval et pour avoir nettoyé une calèche
– Une lettre datant de 1876
– 70 dollars et des cartes d’affaires

Pour certains, cet homme avait voyagé dans le temps en provenance de 1876 pour se retrouver en 1950.

Le Projet Montauk

Dans les années 1980, l’auteur Preston B. Nichols et Al Bielek affirmèrent que la base aérienne et militaire de Montauk possédait un tunnel inter dimensionnel situé dans un laboratoire souterrain. Cette invention aurait permis aux scientifiques de se rendre en 1943. Les deux hommes ont certifié avoir commencé à se  « rappeler de souvenirs supprimés quand ils travaillaient dans le laboratoire… »

Le hipster qui voyage dans le temps

Une photographie datant à 1941 à Gold Bridge, au Canada, nous montrerait un voyageur dans le temps très étrange. Ce dernier possédait des vêtements portant un T-shirt sur lequel apparaissent des logos. Il portait également des lunettes de soleil et tenait, dans ses bras un appareil photo plutôt moderne !

Le vol de Sir Victor Goddard vers le futur

En 1935, l’officier Victor Goddard survolait une base abandonnée de Drem, à Edimbourg, en Ecosse. En rentrant, il remarqua que la base s’était miraculeusement « rénovée ». Il s’y trouvait même des mécaniciens portant des habits bleus et des avions peints en jaune. Or ce n’est qu’en 1939, que la Royal Air Force a décidé d’opter pour de telles couleurs.

Preuve d’un voyage dans le temps dans une tombe chinoise?

Il y a peu, des archéologues chinois ont découvert une montre Suisse dans une tombe de la dynastie Ming (c'est-à-dire datant du 15ème ou 16ème siècle) à Shangsi dans le sud de la Chine. Or, cette tombe n’avait vraisemblablement jamais été ouverte !

Il s’agissait d’une montre miniature qui indiquait « 10 heures 06 ». Plus étonnant : sur son dos, le mot « Swiss » était gravé …

L’Hôtel qui se  volatilisa

En 1979, une émission de TV, « Etrange mais vrai ? » raconta une bien mystérieuse histoire : un jour, deux couples britanniques, les Simpson et les Gisby, racontèrent avoir passé la nuit dans un hôtel étrange « vieux et old school » alors qu’ils se trouvaient en France pour se rendre en Espagne. En revenant de vacances, ils voulurent retrouver cet hôtel. Ils ne parvinrent pas à le revoir comme s’il s’était volatilisé. Le plus étonnant, c’est que les photos prises de cet endroit avaient totalement disparu …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

2 reporters se retrouvent dans le futur un bref instant


L’écrivain Anglophone Ron Edward rapporta, dans l’un de ses ouvrages, l’histoire de deux reporters qui vécurent une expérience des plus extraordinaires : alors qu’ils étaient en Allemagne, ils se retrouvèrent, pendant un bref moment, dans le futur …

Extrait de l’article :

« En 1932, le journaliste J. Bernard Hutton et le photographe Joachim Brandt étaient chargés de faire un reportage sur un chantier naval de Hambourg en Allemagne. Ils se rendirent sur l’immense complexe, firent des interviews de plusieurs responsables et ouvriers et terminèrent leur enquête en fin de soirée.

En sortant, les deux journalistes entendirent l’inimitable ronronnement des engins aériens et levèrent la tête pour voir le ciel rempli d’avions militaires. Puis ils entendirent les batteries anti-aériennes ouvrir le feu pendant que des bombes commençaient à exploser autour d’eux.

Quelques instants plus tard, la zone était devenue un brasier infernal avec des réservoirs de carburant qui explosaient. Les entrepôts s’effondraient sous les explosifs et les grues du port se tordaient comme des bretzels.

Hutton et Brandt comprirent que ce n’était pas un exercice.

Ils se précipitèrent dans la voiture car des mitrailles anti-aériennes commençaient à aligner la formation de bombardiers au-dessus. Au portail, Hutton demanda à un garde de la sécurité s’il y avait quelque chose qu’ils puissent faire pour aider mais on leur dit de quitter la zone immédiatement.

Hutton et Brandt étaient bouleversés en conduisant dans Hambourg. Le ciel était devenu noir pendant l’attaque, mais maintenant il était clair et la cité était sereine. Les rues animées n’étaient pas creusées de cratères et les immeubles étaient intacts. Personne ne semblait inquiet en rentrant du travail.

Hutton et Brandt arrêtèrent la voiture et regardèrent en arrière vers le chantier naval. Ils reçurent alors un nouveau choc en ne voyant aucun ruban de fumée s’élevant dans le ciel et aucun bâtiment endommagé. Que se passait-il ?

De retour à la rédaction, les photos de Brandt furent développées et les deux hommes eurent une autre surprise. Brandt avait continué à prendre des photos pendant le raid aérien, mais ses photos ne montraient rien d’inhabituel. Le chantier naval apparaissait comme à leur arrivée le matin. Il n’y avait aucune preuve qu’une pluie de bombes d’avions ennemis avait détruit le site, comme ce dont ils avaient été témoins. Le service photo étudia les images et se demanda bien pourquoi Hutton et Brandt insistaient à propos d’une attaque aérienne. On ne prit pas au sérieux leur histoire et il fut décidé qu’ils s’étaient probablement arrêté dans une taverne pour prendre quelques verres en rentrant à la rédaction.

Juste avant le début de la seconde guerre mondiale, Bernard Hutton fut muté à Londres. En 1943, il lut une histoire sur le journal à propos d’un raid réussi. Il en eut froid dans le dos en étudiant les photos. La scène de destruction était exactement celle qui lui était apparue lors de sa visite avec Brandt au printemps 1932.

Il n’y avait qu’une chose différente – Hutton et Brandt avaient été témoins de l’événement 11 ans avant qu’il ne se produise. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un voyage dans le temps survenu en Louisiane en 1969


Ken Meaux est un journaliste qui s’est longuement passionné pour les phénomènes paranormaux en général et les voyages dans le temps en particulier. Dans un article explicitement intitulé « Voyageur du temps », il relate l’histoire de deux hommes qui se seraient retrouvés, sans comprendre comment ni pourquoi, dans un proche passée …

Extrait de l’article :

« L.C. et son associé Charlie, (nom fictif) venaient de finir de déjeuner dans la petite ville d’Abbeville au sud-ouest de la Louisiane. Tout en continuant à discuter travail, ils s’engagèrent en voiture sur la route 167 vers la ville de Lafayette à environ 25 km au nord.

On était le 20 octobre 1969 et il était 13h30. C’était une de ces magnifiques journée d’automne – ciel bleu et un petit 15°, juste de bonnes conditions pour rouler avec les vitres un peu baissées.

La route était pratiquement vide jusqu’à ce qu’ils repèrent à quelque distance ce qui semblait une auto avec l’arrière arrondi roulant à petite allure. En s’approchant de cette relique du passé, leur discussion alla de leur travail dans les assurances vers la vieille voiture devant eux. Alors que le style de l’auto indiquait qu’elle avait des dizaines d’années, elle semblait sortir d’une salle d’expo, ce qui provoqua l’admiration des deux hommes. La voiture avançait tellement lentement que les deux hommes décidèrent de la doubler, mais avant ils ralentirent pour mieux apprécier la beauté et l’état parfait du véhicule. Pendant qu’ils regardaient, L.C. Remarqua une très grande plaque d’immatriculation sur laquelle était imprimé clairement « 1940 ».

C’était tout à fait inhabituel et probablement illégal sauf si des dispositions avaient été prises pour que l’antique voiture puisse servir dans des exhibitions.

En doublant lentement la voiture par la gauche, L.C. qui était sur le siège du passager remarqua que le conducteur de la voiture était une jeune femme habillée avec ce qui semblait des vêtements des années 40. On était en 1969 et une jeune femme portant un chapeau décoré d’une longue plume colorée et d’un manteau de fourrure était, c’est le moins qu’on puisse dire, un peu inhabituel. Un jeune enfant se tenait sur le siège près d’elle, peut-être une petite fille.

Le sexe de l’enfant était difficile à déterminer car il portait un gros manteau et un chapeau. Les vitres de sa voiture était remontées, un fait qui intrigua L.C. Parce que malgré la température un peu fraîche, il faisait bon et un léger pull suffisait pour se sentir bien. En remontant la voiture, ils s’alarmèrent car leur attention se riva sur les expressions de peur et de panique du visage de la femme. Tout en restant à la hauteur de la voiture (pas de trafic dans un sens ou l’autre) ils pouvaient la voir regarder frénétiquement devant et derrière comme si elle était perdue ou en demande d’aide. Elle apparaissait au bord des larmes.

Étant du côté passager, L.C. l’interpella et lui demanda si elle avait besoin d’aide. Elle fit signe que « oui », tout en regardant vers le bas (les vieilles voitures ont des sièges un peu plus hauts que les profils bas des voitures d’aujourd’hui) en jetant un regard très perplexe sur leur véhicule. L.C. lui fit signe de se ranger et de se garer sur le bas-côté. Il dut répéter sa demande plusieurs fois avec des signes de main et en articulant les mots parce que sa vitre était relevée et il semblait qu’elle avait des difficultés à nous entendre. Ils virent qu’elle commençait à se ranger, ils finirent donc de la dépasser pour se garer aussi devant elle. En allant s’arrêter sur l’accotement de la route, L.C. et Charlie se retournèrent pour regarder la vieille voiture derrière eux. À leur grande surprise, il n’y avait cependant plus aucun signe de voiture. Souvenez-vous, cela se passait sur une route non fréquentée sans intersections proches, pas d’endroit où cacher une voiture. Celle-ci et ses occupants avaient tout simplement disparu.

L.C. Et Charlie regardèrent la route vide derrière eux. En retournant s’asseoir dans la voiture, fascinés et perplexes, il leur apparut évident qu’une recherche se révélerait futile. Pendant ce temps, un conducteur qui se trouvait derrière la vieille voiture se rangea derrière eux. Il courut vers eux et demanda frénétiquement une explication sur ce qu’était devenue la voiture devant lui. Son récit fut le suivant :

Il roulait vers le nord sur la route 167 quand il vit, à quelque distance, une voiture récente qui doublait une très vieille voiture roulant lentement, si lentement qu’elles semblaient presque au point mort. Il vit la voiture récente se ranger sur l’accotement et la vieille voiture commencer la même manœuvre. elle obstrua momentanément la vision de la voiture récente et elle disparut ensuite soudainement.

Tout ce qu’il restait devant lui c’était la voiture récente sur le bas-côté de la route. Désespérant d’associer toute logique à cette incroyable vision, il supposa immédiatement qu’un accident s’était produit. Pas d’accident, vraiment, mais quelque chose de plus troublant, peut-être tragique et certainement plus mystérieux.

Après avoir parlé de ce que chacun avait compris, les trois hommes sillonnèrent la zone pendant une heure. Le troisième homme, qui n’habitait pas dans l’état, insista pour rapporter l’incident à la police. Il sentait que c’était une situation de « personne disparue » et qu’ils en avaient été témoins. L.C. et Charlie refusèrent car ils n’avaient aucune idée de l’endroit où la femme et l’enfant étaient partis avec la voiture.

Ils avaient disparu, d’accord, mais aucune police sur ce plan d’existence n’auraient le pouvoir de les retrouver. Le troisième homme décida finalement que sans leur coopération il ne pouvait faire lui-même de compte-rendu par peur de voir sa santé mentale remise en question. Ils échangèrent leurs adresses et numéros de téléphone. Pendant des années il restèrent en contact, s’appelant pour ne parler que de l’incident et confirmer de nouveau qu’ils avaient bien vu ce qui s’était passé.

Cogitations sur cette grande étrangeté : et si la femme venait du passé et venait dans le futur, et qu’elle était aujourd’hui une vieille dame toujours en vie, et si le même jour, cela avait été elle au lieu de L.C. et Charlie derrière la « vieille voiture », cette même vieille dame d’aujourd’hui aurait pu se retrouver face à elle-même.

Et si la Terre elle-même possédait un super état d’esprit et qu’elle créait une sorte de plaisanterie cosmique avec toutes ces anomalies de vie à sa surface juste pour son amusement ou pour quelque autre raison ésotérique.

Et si – et c’est le dernier et le plus démoralisant des « et si » – elle était venue du passé, débouchant dans l’avenir et qu’elle n’était pas retournée dans le passé. Les journaux de 1940 auraient été intrigués par la disparition d’une mère et de son enfant un jour froid d’octobre, on aurait suspecté un crime, on aurait fait des recherches – alors qu’elle et son enfant auraient continué de voyager pour toujours dans des plages variées de temps… »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Il existerait un monde parallèle temporellement inversé …


Jean-Pierre Petit est l’un des scientifiques les plus renommés au niveau mondial. Spécialiste en mécanique des fluides, physique des plasmas, magnétohydrodynamique et en physique théorique, il s’est également fait un nom dans le domaine en cosmologie en proposant une très intéressante « théorie de la bi-gravité ».

Au cours d’une interview donnée au site Internet Gizmodo, l’éminent chercheur et ancien directeur de recherche au CNRS s’est expliqué sur sa fameuse théorie qui repose sur l’hypothèse qu’il existe un autre univers « inversé » dans lequel le temps s’écoulerait à l’envers du notre ...

Interview :

Plus de 40 ans après Sakharov, l’hypothèse d’un univers parallèle mais temporellement inversé refait surface. Pourquoi faut-il y accorder plus d’importance aujourd’hui que dans les années 60 ?

JPP – Depuis quelques années, des astrophysiciens tels que Saul Perlmutter ou Adam Riess développent l’idée d’une accélération de l’expansion de l’univers. Cette théorie a été récompensée en 2011 d’un Prix Nobel mais elle reste une question embarrassante puisque cette accélération reposerait sur une « énergie noire », qui est non seulement introuvable par les physiciens mais qui est également en contradiction avec la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein.

La Théorie des Groupes Dynamiques ( J.M.Souriau, Kostant, Kirillov ) conduit cependant à lier l’inversion de la masse à l’inversion … du temps. On peut alors considérer l’univers comme une variété (Manifold) M4, à quatre dimensions, dotée de deux métriques, qui sont solutions d’un système de deux équations de champ couplées. On construit une solution exacte, instationnaire, de ce système en montrant que les espèces de masse positive (nous) accélèrent, alors que les espèces de masse négative décélèrent. Ainsi l’effet « d’énergie noire » est-il remplacé par celui de l’action (dominante) de masse négative.

Gizmodo.fr – Est-ce que votre théorie remet en cause les équations d’Einstein ?

JPP –  Comme  l’avait fait Albert Einstein en 1917 avec une unique équation (E=mc2), je prône également un retour au “tout géométrique”. Mais j’introduis une système de deux équations, couplées à celle d’Einstein qui n’est que l’une des deux.

Pour se le représenter, on peut imaginer un univers doté d’un endroit, où circuleraient les particules que l’on connaît, et un « envers », où circuleraient l’énergie noire, une -néga-matière- de protons, neutrons et d’électrons à énergie négative.

Le système des deux équations que j’ai introduit traduit simplement une interaction entre l’endroit de l’univers et son envers, ce qui rejoint d’ailleurs les idées exprimées par Sakharov dès 1967. Je vous invite à vous rendre sur mon site pour mieux comprendre mes travaux http://www.jp-petit.org/science/JANUS_COSMOLOGICAL_MODEL/JMC.htm

Gizmodo.fr : Les idées de Galileo ou Copernic n’ont pas reçu un accueil très favorable de la part de leurs contemporains. Vous attendez vous à quelque chose de similaire pour cette théorie ?

JPP – Mon intérêt pour les OVNI a fait de moi un proscrit et de nombreux astrophysiciens rejettent mes travaux sans même prendre la peine de les lire. Mais après une cinquantaine d’essais infructueux, la revue Nuovo Cimento a accepté de publier mon article sur ce monde « bimétrique ». Les choses évoluent doucement et grâce à mon site internet, je peux diffuser directement mes travaux auprès du grand public. Une chance que n’avaient pas forcément Galilée ou Copernic.

Gizmodo.fr : Si cette théorie se confirmait, pourrait-elle simplifier les voyages interstellaires ?

JPP – Elle en est la clé. Des concepts tels que les trous noirs, les collapsar ou plus récemment les « warp drive » ont rencontré un certain succès auprès du grand public mais ma théorie permettrait d’envisager une nouvelle forme de voyages interstellaires pour les humains, mais également à l’inverse, d’expliquer les nombreuses observations d’OVNI…

Gizmodo.fr : Et si nous parlons de nouvel espace-temps, pourrait-on également imaginer voyager dans le temps ?

JPP – A mon avis non. Il y aurait simplement un glissement temporel entre le temps vécu par les passagers d’une nef et ceux rester « à Terre ». Mais pas considérable. Les astronautes de la station spatiale, du fait de leur vitesse et de la Relativité Restreinte « vieillissent moins que nous », de … quelques millisecondes. Ceci étant l’univers regorge d’une infinité de mystères.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une soucoupe volante observée à Moncé-en-Belin, en France


Le 8 décembre 2012, aux alentours de 0 heure 30, un OVNI en forme de soucoupe volante a visité la commune de Moncé-en-Belin (dans le département de la Sarthe, dans l’Ouest de la France). Plusieurs personnes ont pu assister à cette scène …

Cette nuit-là, le ciel était presque dégagé. C’est alors qu’est apparu un engin circulaire et gris foncé. Ce dernier était entouré de plusieurs lumières changeantes. Il se déplaçait lentement et émettait un léger bruit. Au total, trois personnes l’ont vue et peuvent attestet de la véracité des faits …

Témoignage :

« Ce n'est pas le premier OVNI que je vois, mais c'est la première fois que j'en vois un de la sorte...

Il est à peu près 0h30 lorsque je rentre d'une petite soirée dvd chez des collègues de travail, levant la tête vers le ciel je remarque une étrange formation d'étoiles à droite (environ la distance d'un pouce) de l'étoile du Berger. En y regardant un peu mieux je pouvais clairement distinguer une forme ronde légèrement incliné vers l'avant, il me semble que je voyais le dessous de l'appareil. Son contour était parsemé de quelques lumières qui changeaient de couleurs dont une en son presque centre (elle n'y était pas tout à fait). Un peu sous le choc je cours dans la maison prévenir ma mère et ma sœur encore éveillées. Elles ont été témoins des scènes suivantes :

Soudainement les lumières se sont toutes regroupées vers le centre de l'OVNI et une sorte de flash ascendant précéda de "départ" d'une étoile filante ou quelque chose du genre (elle n'avait pas de trainée derrière elle, c'était une sorte d'ovale bleuté qui filait à vive allure vers l'Ouest. Les lumières se sont alors remises dans leur formation initiale. Le phénomène s'est reproduit cinq ou six fois.

Par contre ce que l'on a du mal à réaliser c'est que les lumières à un moment donné, ce sont regroupées en forme de flèche pointant vers l'Ouest aussi, après c'est surement un effet d'optique peut-être dut au fait que l'appareil s'est remis pratiquement à la verticale ? Les lumières semblaient donc plus proches avec cette forme particulière ?

Les lumières avaient tendance à changer de couleur également, (jaune vert, bleu, rouge pale) sauf celle du centre qui était plus dans les tons orangé-ocre.

L'observation s'est terminée en raison d'un nuage qui s'est placé juste devant, malgré le fait que l'on pouvait toujours apercevoir les lumières à travers. »

Photo : L’Eglise Saint-Etienne, Moncé-en-Belin (Wikimedia)

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme venant du futur interrogé par le KGB


En 1946, alors que la nuit était tombée, l’armée russe ramassa un étrange homme qui errait dans les rues de Sobinka, en Russie. Lors de son interrogatoire mené par le KGB, l’inconnu révéla, preuves à l’appui, qu’il venait du futur ! Le principal témoin de cette affaire fut contraint au silence jusqu’à ce qu’un jour il ne révèle ce qui s’était passé à sa propre fille …

La fille d'un officier du KGB à la retraite a indiqué que durant l'été 1980, alors que les Jeux Olympiques battaient leur plein à Moscou, son père était revenu des jeux dans un état de nervosité et d’excitation inhabituel. Il ramenait, avec lui, une boîte contenant plusieurs bouteilles de vodka, ainsi que de nombreux articles occidentaux, y compris différents marques de cigarettes, dont des Newport Menthols. Elle fut surprise puisque son père n'avait jamais fumé. Après avoir bu deux verres de vodka, il lui raconta une histoire des plus étonnantes. En 1946, alors qu'il était officier aux affaires intérieures de la ville de Sobinka, les soldats qui étaient sous ses ordres lui amenèrent une étrange personne qui semblait être en état de choc. L’homme ne parlait pas et regardait frénétiquement autour de lui comme s’il était étourdi.

Après avoir regardé les affaires de ce visiteur hors-du-commun, il constata qu'il portait un certain nombre de documents et d’objets énigmatiques avec lui. En outre, il avait un style plutôt « occidental ». Sur lui, on découvrit des cigarettes d'une marque qui n’existait pas encore à l’époque : des « Newport Menthols ». L’homme parlait le russe et l’anglais. Il affirma qu’il s’appelait Pokrowski et qu’il était né le 3 janvier 1972 à Mourmansk. Les documents de l’inconnu portaient la date de 2008 !

L’officier fut en état de choc lorsqu’il découvrit une photographie couleur de l’étranger. Sous celle-ci, il était précisé qu’il travaillait en Norvège pour l’OTAN.

Au départ, les militaires pensèrent que l’inconnu était un espion. Mais, puisqu’ils n’en étaient pas sûrs, ils joignirent le district de la police militaire. La réponse qu’ils obtinrent les surprit : l’homme devait, sans plus tarder, être envoyé à Moscou. Après ce jour, l’officier du KGB ne revit plus jamais l’inconnu.

Quelques jours plus tard, il fut contraint de signer une déclaration sous serment lui intimant l’ordre de ne jamais révéler les détails de cette curieuse affaire.

Plusieurs années plus tard, alors qu’il se promenait le long du village olympique à Moscou, il vit un kiosque qui vendait des cartouches de cigarettes de la marque « Newport Menthol ». Dès ce moment, ses souvenirs rejaillirent soudainement et il ne put s’empêcher de dévoiler toute l’histoire à sa fille.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité