Affichage des articles dont le libellé est Malédiction. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Malédiction. Afficher tous les articles

Un numéro de téléphone maudit …



Depuis quelques jours, une information concernant un numéro de téléphone « maudit » est devenue virale sur Internet. Certains disent qu'en le composant vous pouvez entre le voix du Diable …

Ce numéro, composé de 11 chiffres (il s'agit du « 18018200263 »), provient de l'Utah, aux États-Unis. De nombreux internautes ont d'ores et déjà tenté l'expérience et beaucoup d'entre eux ont eu des frissons.

Ceux qui ont déjà composé ce numéro démoniaque ont d'abord entendu un son qui « donne la chair de poule ». Quelques secondes plus tard, un puissant cri retenti.

Cette expérience serait si traumatisante que certains recommandent aux plus sensibles de ne pas la tenter …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une route hantée effraie les automobilistes en Australie


En Australie, il existe une route fantomatique que de nombreux automobilistes préfèrent éviter de peur qu'ils ne leurs arrivent quelque chose d'inexplicables et d'effrayants.

Sur cette mystérieuse route, les essuie-glaces s'arrêtent soudainement de marcher, les voitures se verrouillent et se débloquent toutes seules, les radios s'éteignent et se rallument. De plus, fréquemment, les conducteurs peuvent assister à des apparitions macabres qui surgissent dans l'obscurité.

Cette voie sinueuse est connue sous le nom de Wakehurst Parkway, et relie Seaforth à Narrabeen dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud. Elle se trouve non loin de Sydney, mais un peu hors des sentiers battus. Les accidents n'y sont pas rares et elle possède un passé meurtrier.

Il y a eu d'innombrables événements surnaturels inexpliqués qui se sont produits sur Wakehurst Parkway. Des automobilistes disent qu'un feu de signalisation du passage piéton situé au niveau d'Oxford Falls clignote toujours à plusieurs reprises à 3 heures du matin très précisément.

Le journal Australian Daily Telegraph nous raconte que deux femmes « fantomatiques » peuvent être observées le long de l'autoroute le soir. L'une est plus âgée que l'autre. Toutes les deux terrorisent les conducteurs lorsqu'elles apparaissent dans le rétroviseur de leurs victimes.

D'après une légende locale, l'aînée des deux était une religieuse écossaise décédée sur cette route il y a 50 ans. L'autre serait une jeune femme prénommée Kelly, qui a été tuée dans des circonstances tragiques dans les années 1970. Elle aurait été assassinée alors qu'elle faisait de l'auto-stoppe après avoir été piégée sur le siège arrière d'une voiture.

La médium psychique Mary Loughland explique que si vous ne dites pas à Kelly de quitter votre véhicule, elle risquerait de vous faire sortir de la route. Mary explique qu'elle a vu Kelly à plusieurs reprises. Elle raconte :

« La première fois que j'ai pris cette route, c'était il y a environ six ans. Il était environ 2 heures du matin, et j'ai eu l'impression que quelqu'un me touchait le cou. Je ressentait comme une main fraîche. Il faisait froid ce jour-là. »

« Elle avait l'apparence d'une fille lumineuse et blanche. Elle était voilée et était assise dans le siège arrière. Ma fille, Ellie, conduisait sur cette route en revenant du travail à Chatswood RSL. Elle a vu Kelly ainsi qu'une femme plus âgée dans sa voiture, qui pourrait être la nonne. »

Mary dit qu'elle pense que la plupart des lieux hantés ont connu des décès tragiques. Elle ne pense pas que Kelly soit une présence maléfique, mais qu'elle est traumatisée et qu'elle veut juste rentrer chez elle.

Samantha Fisher, une jeune femme âgée de 22 ans et qui vit à Bilgola Plateau, a raconté que sa mère Sherryll a inexplicablement perdu connaissance sans raison apparente en empruntant cette voie en 1998.

Samantha raconte :

« Elle s'est évanouie alors qu'elle arrivait à un virage. Elle se souvient ce qu'elle a ressenti lorsque cet accident s'est produit. Seulement, elle ne pouvait pas bouger ou voir quoi que ce soit, mais elle pouvait l'entendre et le ressentir. »

« J'avais trois ans et j'ai dormi tout au long de ce voyage. La voiture a monté sur l'un des côtés du mur constitué de roche et, une fois au sommet, la voiture s'est décalée et s'est écrasée sur la route. Maman a eu le dos brisé. Après trois mois sans pouvoir bouger, elle était complètement guérie. Je n'ai eu aucune blessure. »

Il y a même eu un film consacré à Wakehurst Parkway. La cinéaste Bianca Biasi a réalisé « The Parkway Hauntings » en 2015. Elle a déclaré que le tournage s'était fait à Deep Creek Reserve, un endroit qui aurait été particulièrement meurtrier par le passé. Elle explique :

« C'était génial. Nous étions avec un médium psychique et elle a décrit en détail que quelqu'un avait été assassiné là-bas. Tout à coup, les acteurs ont commencé à se comporter de façon étrange. Un couple a commencé à vomir et nous avons envisagé d'en hospitaliser un parce qu'il était si difficile à calmer. »

« Quelque chose m'a instinctivement dit de les faire partir de là - c'était étrange. J'ai été dans beaucoup d'endroits hantés et il y a quelque chose de très étrange à propos de cet endroit. Il se passe vraiment des événements obscures là-bas. »

Beaucoup d'autres histoires horribles se sont produites dans la région. De grands meurtres ont eu lieu là-bas, et par le passé, c'était une route connue pour être empruntés par des auto-stoppeurs et des vagabonds.

Photo : Facebook

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une poupée possédée terrifie une famille péruvienne


Une famille affirme souffrir, depuis sept longues années, à cause d'une « poupée possédée au visage angélique ». Cette dernière leur avait été donnée comme cadeau.

La maison de cette famille, qui vit au Pérou, est en proie à des activités paranormales depuis qu'ils ont, en leur possession, une poupée maléfique. L'histoire de la famille Nunez, qui vit à El Callao, est devenue virale sur les médias sociaux depuis que le programme de télévision « De Pelicula » se soit intéressé à cette affaire.

Depuis que cette poupée blonde appelée « Sarita » est arrivée, ils voient régulièrement d'étranges lumières, entendent des bruits mystérieux et des marques de griffures sont apparues sur les enfants.

La poupée a été donnée à la famille par le neveu d'Ivonne, la mère de la famille. La poupée aux yeux bleus a été baptisée « l'Anabelle péruvienne » par les internautes et la famille ne peut pas expliquer comment la poupée arrive à se déplacer toute seule dans la maison.

Ivonne et ses trois enfants affirment que pendant la nuit ils laissent la poupée dans un coin d'une pièce, mais le matin, elle s'est déplacée jusqu'à la table ou assise sur un meuble quelconque.

Parfois, sans que personne ne la touche, la poupée semble émettre un son comme si elle était en train de prier.

L'un des enfants, prénommé Steven, âgé de 18 ans, a déclaré qu'il se réveille habituellement avec des bleus et des égratignures pour des raisons inconnues. Il raconte :

« La semaine dernière, je me suis réveillé avec des griffures sur mon cou et sur mon dos. »

Sa sœur, Angie, âgée de 20 ans, prétend qu'elle entend souvent des bruits étranges au beau milieu de la nuit, comme quelqu'une qui frappe à la porte ou sur l'armoire à trois reprises, alors qu'il n'y a personne. Elle témoigne :

« Chaque soir, je ressens comme si quelqu'un me regardait du coin de la pièce. »

La famille a décidé de demander à un médium de venir enquêter sur cette affaire et a contacté Soralla, une experte en angéologie de Los Angeles, qui a visité leur maison.

Elle a exorcisé la maison et des dizaines de lumières étranges, comme des cercles, sont apparues ici et là.

Soralla a également marché autour de la maison pendant le rituel et a prétendu avoir détecté la présence d'une femme mystérieuse dans l'une des pièces.

Selon Ivonne, cette femme doit être sa propre belle-sœur, qui s'est suicidée à cet endroit précis.

L'experte a également déclaré qu'elle ressentait une présence maléfique dans la poupée qui veut blesser la famille.

Elle a fait un rituel de purification pour protéger la maison et en faire sortir les esprits. Pour cela, elle a allumé sept bougies dans le salon.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un homme possédé par un démon dans un magasin



Il s'est déroulé quelque chose de très troublant dans une épicerie située en Malaisie ; un homme faisait tranquillement ses courses quand il a soudainement été pris de convulsions, comme s'il était possédé par une force surnaturelle et démoniaque.

Les images, visiblement prises par une caméra de vidéosurveillance, nous montrent un homme en train de prendre des articles dans le réfrigérateur du magasin. En un instant, il se met à trembler frénétiquement tout en émettant des sons gutturaux vraiment effrayants. Quelques instants plus tard, il tombe à genoux avant de perdre connaissance.

A première vue, on pourrait croire que l'homme avait seulement eu une crise d'épilepsie ou quelque-chose d'analogue. Seulement, ce n'est pas le cas. Ce qui lui est arrivé est surnaturel et inexplicable.

Au moment où il tombe à terre, une silhouette fantomatique se réfléchie sur la porte vitrée du réfrigérateur. Plus étonnant encore, des rouleaux d'essuie-tout et d'autres produits tombent, ou plutôt sont projetés au sol, tout seul, sans que quiconque n'agisse dessus.

Beaucoup considèrent que l'homme a été possédé par une puissance démoniaque. Après avoir épuisé son corps, elle se serait échappée renversant plusieurs articles.

Que pensez-vous de ces images ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Malaisie : des étudiants possédés après avoir vu un fantôme


Plusieurs élèves d'une école située dans l’État de Kelantan (au Nord-Est de la Malaisie) prétendent avoir été possédés à la suite d'une crise d'hystérie. Au cours de cette expérience, tous ont affirmé qu'ils avaient vu une figure fantomatique peu avant.

Les témoins ont précisé qu'il s'agissait d'une sombre silhouette disgracieuse ou d'un fantôme à l'aspect féminin, connu sous le nom de 'pontianak'. A chaque fois que les victimes la voyait, elles devenaient paralysées avant de s'évanouir.

Fatin Nor Atikah, âgée 17 ans, étudiante au SMK Pengkalan Chepa 1, a dit qu'elle avait été possédée à deux reprises dans les toilettes de l'école alors qu'elle était en troisième et quatrième année.

Au cours de ces deux incidents, elle aurait vu un spectre noir qui était difficile à décrire avec plus de précision.

« Ce spectre était si laid que je suis entrée en crise et je me suis sentie paralysée, comme si j'étais coincée par une force invisible. »

« Dans les deux cas, je me suis évanouie pendant plusieurs heures. J'ai été plus tard, ranimée par un ustaz [enseignant islamique] à l'école. »

« Ces expériences m'ont secoué. Et, dorénavant, à chaque fois que je vais aux toilettes, j'emmène une amie. »

« Sinon, j'évite d'aller aux toilettes. »

Fatin a été l'un des nombreux étudiants frappés par cette crise d'hystérie qui a touché quelques écoles de cet Etat la semaine dernière.

Cette hystérie de masse a commencé au SMK Pengkalan Chepa 2 le 11 avril 2016 et aurait touché plus de 100 étudiants et enseignants !

C'était si grave que l'école a été contrainte d'arrêter les cours trois jours plus tard.

Ensuite, huit étudiants de plus ont été frappés à la suite des séances de prière le dimanche suivant.

Depuis lors, trois autres écoles ont été touchées : SMK Pengkalan Chepa 1 (cinq filles), SMK Kemumin (20 étudiants) et SMK Kubang Kerman 3 (huit étudiants).

Plus de huit ustaz, un bomoh (chaman malais) et des experts islamiques sont venus aider à résoudre ce problème mystique.

Ils ont affirmé qu'ils avaient chasser les mauvais esprits de cette école.

Une étudiante en cinquième année de SMK Pengkalan Chepa 2, Raja Nor Atirah Hurmaishah, a dit qu'elle avait été possédée après avoir vu un pontianak dans les toilettes de l'école le mercredi 13 avril 2016.

« Je ne pouvais pas croire ce que je voyais, mes deux bras ont commencé à s'engourdir et j'étais paralysée. J'étais comme congelée sur place. »

« J'ai essayé d'appeler au secours, mais ne pouvais pas ouvrir la bouche, après cela, tout est devenu noir. »

Raja Nor Atirah dit qu'elle fait de nombreux cauchemars depuis cet incident et à de nombreuses reprises elle voulait rater l'école dans la crainte d'être possédée à nouveau.

L'administration de SMK Pengkalan Chepa 1 a essayé d'étouffer le problème afin d'éviter que l'hystérie ne se propage. Au SMK Kemumin, 20 étudiantes de quatre classes, victimes de cet hystérie de masse, ont immédiatement été renvoyées chez elles.

Le lundi 18 avril 2016, dans la mâtinée, les étudiants ont été réunis dans le but de réciter des versets religieux. Jaafar Ismail, directeur adjoint de l'éducation dans l’État de Kelantan, a refusé de commenter, en disant que c'était aux écoles de régler ce problème.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La malédiction d'Aaron Ramsey a encore frappé



Le dimanche 6 mars 2016, Nancy Reagan, l'ex-épouse du président Ronald Reagan, est décédée à l'âge de 94 ans. Rapidement des internautes ont pointé du doigt la fameuse malédiction du footballeur d'Arsenal, Aaron Ramsey.

Aaron Ramsey est un milieu de terrain gallois et l'un des meilleurs joueurs de son pays. Le samedi 5 mars 2016, son équipe se déplaçait au stade de White Hart Lane afin d'affronter Tottenham Hotspur. A la 39ème minute, Ramsey a ouvert le score. Dès le lendemain, Nancy Reagan nous quittait.

Selon une théorie populaire, à chaque fois que Ramsey marque un but, une célébrité décède. Cette coïncidence avait déjà été relevée pour les morts de Steve Jobs, des acteurs Robin Williams, Alan Rickman, et Paul Walker et une quantité d'autres. Ces derniers ont tous quitté notre planète quelques heures seulement après un but du footballeur gallois.

Nancy Reagan est décédée d'une insuffisance cardiaque à son domicile situé à Bel-Air, en Californie, d'après son assistant Allison Borio.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Football : La malédiction d'Aaron Ramsey


Aaron Ramsey est un joueur de football qui au poste de milieu de terrain au club d'Arsenal. Cet homme semble être touché par une malédiction ; en effet, à chaque qu'il marque un but, une personne célèbre meurt …

N'est-ce qu'une incroyable coïncidence ? Certains commencent à en douter et évoquent la possibilité d'une étrange malédiction. La semaine dernière, quelques heures après que Ramsey ait marqué un but en Coupe d'Angleterre, David Bowie décéda. Le mercredi 13 janvier 2016, le joueur talentueux de 25 ans, faisait trembler les filets face à Liverpool. Le lendemain, le 14, l'acteur britannique Alan Rickman nous quittait.

Le joueur, excédé par cette théorie, avait répondu à ses rumeurs l'an dernier au magazine Sport :

« La rumeur la plus ridicule dont j'ai entendu parlé est que des personnes meurent à chaque fois que je marque un but (...) c'est une rumeur folle. »

Les décès de Steve Jobs, de Paul Walker, d'Oussama Ben Laden, de Robin Williams, ou encore de Whitney Houston, sont tous attribués au talent de buteur d'Arsenal. Voici une liste des décès :

Alan Rickman est décédé jeudi 14 janvier 2016, après que Ramsey ait marqué contre Liverpool la veille.
Ramsey a marqué 9 Janvier 2016 contre Sunderland et le lendemain, David Bowie quittait notre monde.
Mouammar Kadhafi a été tué le 20 octobre 2011, un jour après qu'il marque contre l'Olympique de Marseille lors de la Ligue des Champions
Oussama Ben Laden est mort le 2 mai 2011 alors que, le 1er mai, Ramsey avait marqué contre Manchester United.
L'acteur Paul Walker est mort dans un accident de voiture le 30 novembre 2013, le jour du match entre Arsenal et Cardiff City durant lequel Ramsey marqua deux buts.
Robin Williams est mort le 11 août 2014, après que Ramsey ait marqué un but contre Manchester City un jour plus tôt.
Steve Jobs a succombé le 5 octobre 2011. Le 2 octobre, Ramsey avait scoré contre Tottenham Hotspur.
Whitney Houston est décédée, le 11 février 2012, c'est-à-dire le jour même du match où les Gunners affrontait l'équipe de Sunderland. Au cours de cette rencontre, Ramsey fit trembler les files à la 75ème minute.
Le 26 juillet 2015, Bobbi Kristina Brown, la fille de Whitney Houston, décédait alors que la veille Ramsey marquait l'un des six buts de son équipe face à l'Olympique Lyonnais.
Le 28 décembre 2015, il envoyait le ballon au fond des filets contre Bournemouth, et le légendaire chanteur de Motörhead, Lemmy Kilmister, nous quittait le même jour.
Le 16 mai 2013, il marquait contre Wigan Athletic et, le lendemain, l'ancien dictateur argentin, Jorge Videla, décèdait.

La longue liste ci-dessus n'est probablement pas exhaustive et cette succession de coïncidences pourrait nous faire réfléchir quant à la véracité de l'existence d'une telle malédiction …

Qu'en pensez-vous ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Ariana Grande persécutée par un démon en 2013 …


Ariana Grande est une jeune actrice et auteur-compositrice-interprète américaine, âgée de 22 ans. Il y a deux ans de cela, en 2013, elle a vécu une expérience tant étrange qu’effrayante. Elle aurait été, selon elle, attaquée par des entités démoniaques …

Témoignage :

« J’ai vécu une expérience avec un fantôme / démon. Nous étions à Kansas City il y a quelques semaines de cela et nous sommes allés dans ce château hanté. Nous étions si excités. La nuit suivante, nous voulions aller au cimetière de Stull, qui est connu comme étant l’une des sept portes de l'enfer sur terre.

Je me sentais comme malade, comme s’il y avait un immense sentiment de négativité sur toute la voiture et nous avons senti le soufre, qui est le signe de la présence d’un démon. Il y avait une mouche dans la voiture, qui est un autre signe d’un démon. Je me suis dit, ‘Ceci est effrayant, partons.’ Avant de partir, j’ai baissé la vitre et j’ai dit, ‘Nous nous excusons. Nous ne voulions pas perturber votre tranquilité. Puis j’ai pris une photo et il y avait trois visages ultra distincts. Ce sont les visages des démons comme ils sont représentés dans les manuels scolaires.

Je suis allée dormir. C’était il y a environ deux semaines. Je venais d’éteindre mon téléphone et dès que j’ai fermé les yeux, j’ai entendu ce grondement très fort dans ma tête. Quand j’ai ouvert mes yeux, il s’est arrêté immédiatement, mais quand je fermais les yeux, ces chuchotements recommençaient de nouveau. Chaque fois que je fermais les yeux, je commençais à voir ces images vraiment troublantes, comme des formes rouges. Sur le côté gauche de mon lit, il y avait une énorme forme noire. »

La jeune femme, totalement effrayée, a alors reçu un texto d’un numéro inconnu lui conseillant de se détendre afin de faire fuir le démon. C’est exactement ce qu’elle fit. Et, comme ces monstres invisibles sont connus pour se nourrir de la peur de ses victimes, quand elle se réveilla quelques heures plus tard, il avait disparu.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un poltergeist attaque violemment une jeune fille


Dans les années 1960, la municipalité de Jaboticabal (dans l’Etat de São Paulo, au Brésil) a connu une histoire des plus effrayantes. A cette époque-là, une jeune fille aurait été violemment attaquée par un fantôme qui l’aurait jusqu’à pousser au suicide ! Le revenant aurait souhaité se venger …

Ce phénomène de hantise débuta en 1965. Un jour, Maria Jose Ferreira, une enfant âgée de 11 ans, fut attaquée par des briques qui semblaient tomber de nulle part à l’intérieure même de la maison où elle vivait. Après plusieurs jours, la famille commença à croire qu’un mauvais esprit avait élu domicile chez eux.

La famille fit donc appel à un prêtre afin qu’il y mène une séance d’exorcisme. Hélas, le travail de l’homme d’Eglise ne fit qu’empirer les choses. Les briques et les pierres continuèrent à tomber du plafond, accompagnées d’œufs, de plats, d’objets ménagers, et même de meubles. La pauvre Maria était au centre de ces cruelles attaques.

La jeune fille fut giflée, mordue et blessée par des attaquants invisibles. Plus tard, elle découvrit que des aiguilles s’étaient enfoncées sous sa peau. Un autre jour, alors qu'elle mangeait son déjeuner à l'école, ses vêtements commencèrent à se consumer tout seul. Après une année d'attaques incessantes, Maria et sa famille firent appels à un médium.

Le médium affirma qu'elle était la victime d'un fantôme en colère puisque, dans une vie antérieure, Maria était une sorcière qui avait tué son assaillant invisible. Ainsi, l’esprit s’engagea à faire souffrir Maria. Malgré tout ce qui fut entrepris, rien ne put arrêter, ni atténuer ces attaques.

Quelques temps plus tard, Maria fut découverte sans vie pour cause d’empoisonnement. Elle aurait mis fin à sa propre misère.

Après son décès, toute l’activité paranormale avait disparu de la maison de cette famille endeuillée.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une sorcière lapidée en 1874 aux Etats-Unis !


Au début de l’année 1874, une Amérindienne vivant dans les montagnes de l’Etat du Nevada (au Sud-Ouest des Etats-Unis) fut lapidée publiquement. Elle était accusée de pratiquer la sorcellerie et de s’en servir pour donner la mort.

A l’époque le New-York Herald s’était intéressé à l’affaire. Cette vieille femme était capable de s’emparer des rêves de ses victimes avant de les tuer de la plus funeste des manières. Peu après qu’elle fut attrapée par des citoyens exaspérés, elle fut lapidée à mort et son corps, sans vie, fut privé de sépulture ...

Article publié le vendredi 2 janvier 1874 dans Le Petit Journal

Le New-York Herald annonce qu'une vieille femme indienne vient d'être lapidée dans la vallée de Pina-Nut (Nevada) pour crime do sorcellerie Elle se nommait Az-Sup-Pee-Ah-Wy-Pah et était accusé d'avoir causé la mort de plusieurs de ses parents par ses sortilèges et maléfices.

Personne ne pouvait rêver d'elle sans être, croyait-on, frappé de maladie et même de mort. Son propre gendre mourut, il y a cinq ans, des suites d'un rêve de cette sorte et, n'eussent été les supplications de quelques-uns de ses amis personnels, qui demandèrent merci pour elle, elle aurait été roulée et précipitée du sommet d'une haute falaise. Il y a un an, la jeune nièce d'un guerrier renommé de sa tribu mourut des effets de ses sortilèges, et elle aurait péri des mains du guerrier si elle n'avait trouvé son salut dans la fuite.

Un autre Indien mourut au lac Pyramide de sa funeste influence, et l'on fit à cette occasion une nouvelle tentative pour s'emparer de sa personne; mais elle trouva encore le moyen d'éluder la poursuite que firent pour la prendre des guerriers surexcités. Bref, l'affaire fut portée devant le grand conseil de la vallée de Pina-Nut, qui nomma et détacha un fort piquet pour lapider la malheureuse.

Le jugement de condamnation fut exécuté de la manière suivante : La victime lut placée au centre d'un demi-cercle formé par le détachement d'exécution, armé de pierres. Aux premières décharges, elle succomba, et son cadavre fut laissé sur le terrain sans recevoir de sépulture.

De prime abord, le mari de la suppliciée fut exaspéré de ce qui venait d'avoir lieu et parlait déjà de « balayer la tribu tout entière » ; mais on ne tarda pas à le convaincre de la nécessité de cette mesure, et, de concert avec les autres parents de la victime, il exprima sa satisfaction du fait accompli; il ajouta même que cette exécution aurait dû se faire depuis longtemps.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

La malédiction de la princesse d’Altaï


Cette histoire a commencé en 1993. Un groupe d’archéologues russes effectuaient des fouilles d’un tumulus situé sur le plateau de l’Oukok, dans l’Altaï, à la frontière entre la Russie, le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine. Les chercheurs ont eu une grande chance de découvrir une sépulture ancienne.

Dans la tombe il y avait des restes de dix chevaux avec des selles et un grand sarcophage en bois avec des clous en bronze. A l’intérieur se trouvait le corps momifié d’une jeune femme. La momie était dans un bon état parce qu’avant l’inhumation, le sarcophage avait été rempli de morceaux de glace. Les chercheurs ont réussi à déterminer l’âge de la sépulture : environ 2 500 ans. Les spécialistes tant russes qu’étrangers étaient unanimes en disant que cette découverte constituait l’une des plus grandes découvertes archéologiques de la fin du XXe siècle.

La momie était couchée sur le côté avec ses jambes légèrement pliées. Sa chemise de soie, sa jupe de laine, ses chaussettes de feutre et son manteau de fourrure, on en a retrouvé des restes. Elle avait le crâne rasé et ses bras et ses épaules étaient criblés de tatouages d’animaux et d’oiseaux. La femme avait environ 25 ans lorsqu’elle est décédée. Elle appartenait vraisemblablement à une famille noble. Les archéologues l’ont donc appelée « princesse d’Altaï ».

Pour un examen plus approfondi, la momie devait être transportée dans un laboratoire spécial. Elle a donc été mise dans un hélicoptère. Mais pendant le vol le moteur s’est arrêté d’un coup et c’est avec de grandes difficultés que le pilote a pu atterrir. Cet accident était le premier d’une série d’évènements tragiques.

Peu de temps après, il y a eu des cataclysmes qui se sont abattus sur l’Altaï. Les séismes ont détruit des centaines d’habitations, les inondations ont détruit la récolte. Les habitants locaux ont alors parlé d’une « malédiction de la princesse d’Altaï ». Les personnes issues des peuples autochtones de la région affirment que les archéologues ont troublé le sommeil de la Grande Ancêtre qui gardait l’entrée d’un royaume souterrain. Lorsque les chercheurs l’ont déplacée, les forces du mal ont pu s’échapper et causer des malheurs aux humains. Il faut donc que la momie revienne dans sa tombe.

Les chercheurs ne veulent pourtant pas se séparer de la momie qui est extrêmement importante du point de vue scientifique. Ils sont convaincus que la « malédiction de la princesse d’Altaï » est un mythe comme celle des pharaons égyptiens. Il y avait des séismes dans l’Altaï avant les fouilles, et les inondations et les fortes pluies sont les conséquences du réchauffement climatique. Les cataclysmes naturels ont leur explication scientifique, et les superstitions et les forces de l’au-delà n’y sont pour rien. Il y a d’ailleurs eu plusieurs autres momies qui ont été découvertes dans l’Altaï depuis ces dernières décennies. Leurs tombes ont été ouvertes, leurs restes ont été examinés mais cela n’a jamais été suivi d’événements terribles.

Depuis ces dernières années, le plateau de l’Oukok, où la sépulture de la princesse a été découverte, attire pourtant de nouveau l’attention des chercheurs. Ceux-ci ont découvert d’étranges lignes longues de quelques kilomètres qui traversent le plateau. Ces lignes ont été tracées à une époque très ancienne et ne sont visibles qu’à la hauteur d’un vol d’oiseau. Mais les gens de cette époque-là ne savaient pas voler. Comment ont-ils pu contrôler la création de ce « marquage au sol » aussi complexe et impossible à voir depuis la terre ? Il y a plusieurs explications, y compris certaines très exotiques : il y a des milliers d’années, le plateau de l’Oukok aurait servi de « cosmodrome » pour les vaisseaux spatiaux. Est-ce leurs commandants -ci qui auraient tracé les lignes de leurs « pistes de décollage » ?

On a également découvert des géoglyphes sur le plateau de l’Oukok. Ce sont de grands dessins faits à même le sol. Ils représentent des griffons, ces créatures légendaires ayant le corps d’un lion et la tête d’un aigle. Ces dessins ressemblent beaucoup à ceux des tatouages de la princesse d’Altaï.

Depuis 2012 la momie se trouve au Musée national à Gorno-Altaïsk. Elle est conservée dans une salle à part, dans un sarcophage spécial où elle est maintenue en permanence dans un microclimat optimal.


Il d’agit peut-être d’une coïncidence mais depuis deux ans, l’Altaï est épargné par les cataclysmes. Est-ce que la princesse a mis de l’eau dans son vin ? Pourtant nombreuses sont les voix qui se lèvent pour l’inhumation de la momie. C’est qu’il pourrait bien s’agir du calme avant la tempête.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le retour de la malédiction de Béla Guttmann


Pour la deuxième année consécutive le Benfica Lisbonne est en final de la Ligue Europa. Cette année encore les portugais vont tenter de mettre fin à une malédiction qui les touche depuis plus d’un demi-siècle …

Lors de la saison 2012-2013, le Benfica, le plus populaire des clubs de football portugais, atteignaient la finale de la C3. Mais les anglais de Chelsea battirent leur adversaire sur le score de 2 buts à 1.

Pour expliquer cette défaite, certains affirment qu’il s’agit d’une malédiction lancée par Béla Guttmann, le légendaire entraineur du club. Entre 1958 et 1962, il remporta les deux seules Ligues des Champions de sa longue histoire.

Seulement en 1962 tout dérapa. L’entraîneur hongrois demanda à ses dirigeants une prime pour lui et ses joueurs suite à la victoire dans la plus prestigieuse des compétitions européenne. Les dirigeants acceptèrent mais ils leurs proposèrent une prime bien inférieure à ce qui avait été demandé.

Vexé, Guttmann quitta avec fracas le club. C’est là qu’il jeta sa terrible malédiction. Il dit que tant qu’il ne serait pas payer le Benfica ne gagnerait plus de coupe d’Europe avant 100 ans !

De ce fait, si l’on en croit la malédiction, les Rouges ne peuvent espérer triompher en Europe avant 2062 ! Pas sûr que leurs supporters puissent attendre jusque-là …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un « Triangle des Bermudes » en Alaska ?



Le Triangle des Bermudes est l’un des lieux les plus mystérieux et effrayants qui existe sur cette Terre. Cette zone est réputée pour faire couler les bateaux, et s’écraser les avions. Et pourtant, cet endroit ne serait pas unique au monde, puisqu’il existerait un triangle similaire en Alaska …

Les quatre pointes de cette zone se situeraient entre les villes de Juneau (capitale de l’Etat) et de Yakutat au Sud-Est, de Barrow au Nord-Ouest, et d’Anchorage au centre. L’étrangeté et la réputation morbide de ce triangle se sont forgées en plusieurs dizaines d’années. En effet, devant le nombre anormal de disparitions humaines qui s’y sont produites, le caractère surnaturel de cet endroit devint parfaitement établi.

Les Tlingits, peuple d’amérindiens qui habitaient jadis l’Alaska, connaissaient depuis bien longtemps la réputation houleuse de l’endroit. Selon l’une de leurs légendes, il existerait un être nommé Kushtaka qui avait la capacité de se métamorphoser en loutre et d’attirer des personnes innocentes afin de les piéger … mortellement. Et comme chacun sait, les mythes se basent bien souvent sur des réalités plus ou moins transformées.

Explication ?

Comment se fait-il que tant de personnes disparaissent sans que leurs corps ne soient jamais retrouvés ? Outre les hypothèses irrationnelles, il en existe une parfaitement plausible. Cette région glaciale est pleine de montagnes, d’impénétrables forêts et d’une multitude d’animaux sauvages et parfois dangereux. Ainsi lorsqu’un promeneur s’y perd malencontreusement, il peut être difficile, voire impossible, pour lui de retrouver son chemin.

Champs magnétiques surnaturels ? Enlèvements par des extraterrestres ? Distorsion spatio-temporelle ? Ou simple promeneurs égarés ? A vous de juger …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des statuettes maudites ont-elles fait exploser une vitrine ?



Un musée de Charente-Maritime (à l’Ouest de la France) est-il en proie à une étrange malédiction ? C’est possible. Surtout depuis qu’une vitrine, contenant d’antiques statuettes, ait explosé sans aucune raison apparente.

Nous sommes le lundi 30 septembre 2013, aux alentours de 16 heures. Le musée Hèbre de Saint-Clément, situé dans la ville de Rochefort, était alors fermé au public. Soudain, le personnel, qui travaillait dans un local administratif, a entendu deux vives explosions. Acte de terrorisme ? C’est peut-être ce qu’ont d’abord pensé les employés.

C’est une vitrine du dernier étage du musée qui a littéralement explosé en mille morceaux. Et pourtant, elle était formée de deux caissons superposés l’un sur l’autre et mesuraient 60 centimètres de côté chacun. C’est le cube supérieur qui a éclaté. Les éclats étaient si petits qu’il ne reste presque rien du verre. Certains morceaux sont venus se planter dans le sol à 1 mètre 80 de la vitrine, témoignant de la violence de l’explosion.

Cette vitrine contenait trois statuettes funéraires africaines, datant du XIXème siècle. Bernard Grasset nous apprend, qu’elles sont censées « disparaître en même temps que la personne avec laquelle elles sont en relation », d'après une légende.

Depuis 1911, elles sont en possession de la ville après qu’un capitaine de bateau en fit le don.

Hélas, la mystérieuse explosion n’a pas épargné ces œuvres d’arts. Etant en terre cuite ou cru et en bois, elles ont été endommagées. Ainsi l’une d’entre elles s’est fait scalper un morceau de la tête.

D’où est venue l’explosion ?

Aujourd’hui personne ne connait l’origine de l’explosion. Une chose est sûre, à l’heure actuelle, on sait qu’elle n’a pas été causée par l’Homme puisque « la vitrine a explosé vers l'extérieur et non vers l'intérieur. » L’hypothèse du gaz n’a pas non plus tenu la route bien longtemps : la vitrine n’était pas étanche et était constituée de cinq plaques collées.

Le maire de la ville a finalement avoué qu’il n’y avait, à ce jour, aucune explication rationnelle. Actuellement, l’entreprise Saint-Gobain a été appelée pour mener une enquête.

En attendant les résultats de cette dernière, le musée sera fermée jusqu’au 22 octobre et toutes les vitrines seront retirées.

S’agit-il d’une malédiction enveloppant ces statuettes ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Ronaldinho attaqué par des sorcières paraguayennes



En Amérique du Sud, les matchs de football provoquent une ferveur populaire incroyable. La finale de la Copa Libertadores 2013 est évidemment un grand évènement. Mais, avant que les footballeurs ne donnent le spectacle, ce sont les sorciers et autres chamans qui ont mis la main à la pâte pour que leurs équipes favorites remportent la rencontre.

Cette compétition est l’équivalent, en Europe, de la prestigieuse Ligue des Champions. Cette année 2013, voit s’affronter en finale les brésiliens de l’Atletico Mineiro aux paraguayens de l’Olimpia. Seulement, le club de Belo Horizonte compte, dans ses rangs, une star mondiale : Ronaldinho Gaúcho. Et, le moins que le puisse dire, c’est que les supporteurs de leur adversaire ont peur de l’internationale et talentueux auriverde.

Quelques jours avant la finale à l’Estadio Defensores del Chaco, des sorciers se sont démenés pour faire chuter l’idole brésilienne. Les supporters ont ainsi fait appel à des sorcières afin de jeter un sort maléfique à l’Atletico.

La police paraguayenne a ainsi retrouvé, près de l’hôtel où résidaient les joueurs brésiliens, un « payé ». Cet instrument sert soit à lancer des sorts d’amour, soit à empêcher une personne d’atteindre ses objectifs. Fins connaisseurs, les sorcières du pays se sont acharnées sur Ronaldinho pour que la malchance l’accompagne tout au long de la partie.

Leurs découvertes ne se sont pas arrêtées là. Ils ont aussi trouvé divers objets rituels, typiquement utilisés en magie noire : une poupée vaudou, des bouteilles d’alcool, des bougies ainsi que deux plats de nourriture, un d’abats et l’autre de fruits.



Pour conclure, on peut dire que les jeteuses de sort du Paraguay ont été plutôt efficaces : l’Olimpia a terrassé son adversaire 2 buts à 0. Quant à Ronaldinho, pourtant habitué à ce genre de rendez-vous, il a été totalement transparent et a même été remplacé peu après l’heure de jeu …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le visage du diable apparait dans une salle de bain en Hongrie



En Hongrie, une famille est littéralement terrifiée après avoir découvert le visage de Satan sur l’un des carreaux du carrelage qui tapissait les murs de leur salle de bain. Depuis ce jour, ils n’osent plus utiliser cette pièce qu’ils jugent maudite …

Dans le quartier de Békásmegyer, situé dans le 3ème arrondissement de Budapest, un couple est persuadé que leur salle de bain est possédée par le Prince des Ténèbres. En effet, du jour au lendemain le visage du Diable a fait son apparition sur le mur, peu de temps après que Laszlo Csrefko, 52 ans, ait dépensé une petite fortune pour rénover cette pièce.

C’est la femme de ce dernier Andrea, 47 ans, qui remarqua, en première, cette anomalie. Au moment des faits, elle sortait de la douche lorsqu’elle vit juste en face d’elle un effrayant visage cornu.

« J'étais nue, et je sortais de la douche quand, tout à coup, j’ai pu voir des yeux fixés sur moi. J'ai juste crié et couru. »

Laszlo a tenté de faire disparaitre cette tâche, mais en vain :

« Nous avons essayé de nettoyer et même de changer le carreau, mais rien à faire, le lendemain le visage du diable était encore là. Maintenant, nous nous l’avons dans l’évier de la cuisine, car nous ne pouvons pas retourner dans la salle de bain, parce que c’est trop effrayant. »

 Pour le couple, il n’y a aucun doute : cette pièce est hantée par un esprit maléfique :

« La salle de bain est toujours glacée, peu importe à quelle température nous mettons le chauffage et nous avons juste arrêté de l'utiliser parce que c'est trop effrayant. »

Le couple souhaite maintenant faire appel à un exorciste afin de débarrasser la salle de bain des mauvais esprits …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Une statue tourne toute seule sur elle-même dans un musée



Depuis quelques jours déjà, un mystérieux phénomène a été constaté dans un musée au Royaume-Uni : une statue, datant de l’Egypte Antique, tourne toute seule sur elle-même sans que personne ne puisse l’expliquer. Beaucoup d’hypothèses ont été émises quant à cette énigme des temps modernes, mais aucune ne semble réellement être satisfaisante …

La statue représente  un homme prénommé Neb-Senu (ou Nebsenu). Elle date du 18ème siècle avant Jésus-Christ. On ne possède pas grand-chose sur ce personnage qui vivait probablement dans l’Egypte des pharaons. En revanche, on sait que la statuette avait été donnée en offrande au Dieu Osiris (dieu et roi mythique égyptien, inventeur de la religion et de l’agriculture).

Depuis plus de 80 ans, elle appartient au musée de Manchester, ville située dans le Nord de l’Angleterre. Mais jusqu’à très récemment, elle demeurait parfaitement immobile. Sans qu’aucun évènement particulier ne semble l’avoir perturbé, elle s’est mise, comme par enchantement, à tourner sur elle-même !

Le plus étrange, c’est que ses mouvements ne sont pas anarchiques, ils paraissent très calculés. Déjà, la statue pivote uniquement la journée. A chaque fois, elle effectue, très exactement, un demi-tour avant de s’arrêter. Et le lendemain, elle reprend son étrange manège.

C’est l’égyptologue de musée, le professeur Campbell Price qui a découvert ce phénomène :

« J’ai remarqué un jour que la statue avait bougé. J’ai trouvé ça étrange puisque je suis le seul à avoir la clé. » 

Il poursuit :

« Je l’ai remise en place et le lendemain elle avait de nouveau bougé. Nous avons donc installé une caméra et sur la vidéo en timelapse que nous avons filmée, on la voit tourner sur elle-même à 180° bien que le mouvement soit imperceptible à l’œil nu. »

Le physicien Brian Cox a émis une hypothèse alors qu’il était interrogé par la BBC. D’après lui, ce déplacement serait provoqué par un phénomène de « friction différentielle ». En d’autres termes, elle tournerait à cause des vibrations provoquées par les pas des visiteurs.

Seulement cette explication rationnelle ne tient pas la route puisque la statue s’arrête toujours après avoir effectué son demi-cercle et c’est la seule qui bouge de la sorte alors que ce n’est pas la seule à se trouver sur la même vitrine. De même, les pas des visiteurs pourrait faire se mouvoir la statue mais uniquement d’une manière aléatoire.

Brian Campbell, curateur du département d’égyptologie du musée, pense que, puisque la statue a été taillée dans un bloc de stéatite, elle pourrait être soumise à une sorte d’influence magnétique.

L’égyptologue Campbell Price ajoute qu’il y a une inscription sur la statuette :

« Une offrande que donne le roi à Osiris, Seigneur de la vie, une offrande composée de pain, de bière, de viande et de volaille pour Ka, l’esprit. »

D’après lui, la statue souhaiterait se placer dos aux visiteurs afin que ces derniers prient pour le salut de son âme :

« Dans l’Egypte ancienne, on croyait que si la momie du défunt était détruite, alors la statuette à son effigie pouvait servir de réceptacle à son ka, son double spirituel qui survit après la mort. »

Pourquoi cette statue de 25 cm s’est mise, un beau jour, à bouger sans qu’aucun mécanisme ne l’actionne ? S’agit-il d’un signe que nous envoient les dieux de l’Ancienne Egypte ? Une nouvelle malédiction des pharaons ? Toutes les hypothèses, même les plus farfelues, sont possibles …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité