Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Histoire. Afficher tous les articles

Un scientifique affirme que les Nazis ont débarqué sur la Lune


Selon un théorie sensationnelle, les nazis auraient débarqué sur la Lune à bord d'un engin spatial 27 ans avant que l'astronaute américain Neil Armstrong n'y pose le pied au cours de la mission Apollo 11.

Adolf Hitler aurait ordonné à un équipage d'astronautes du Troisième Reich de visiter la Lune en 1942, en plein milieu de la Seconde Guerre mondiale. Les meilleurs scientifiques du régime auraient réussi à développer des fusées hautement sophistiquées.

Le chercheur bulgare, le Dr Vladimir Terziski, prétend posséder « la preuve » que cette mission fut une franche réussite.

Cet ingénieur et physicien suggère que les Allemands ont mis en place un programme spatial avec leurs alliés japonais.

Régulièrement, le Dr Terziski donne des conférences à travers le monde afin d'exposer sa théorie.

Il prétend même que les Allemands ont mis en place une base sur la lune après la fin du conflit le plus meurtrier de l'histoire.

Cette théorie, que beaucoup contestent, rejoint celle affirmant que des nazis ont fui vers l'Antarctique après la guerre afin de diriger leur programme spatial secret en toute quiétude.

Ces scientifiques nazis étaient dirigés et supervisés par le général Hans Kammler. Ce dernier avait notamment été responsable du programme des missiles V2.

La base secrète nazie de l'Antarctique s'appelait Neu-Schwabenalnd, toujours selon le Dr Terziski. Il prétend également que des tests ont été effectués à partir de bases nazies en Amérique du Sud, où de nombreux officiers de premier plan y ont trouvé refuge.

L'expert croit que l'augmentation rapide des observations d'OVNIS à partir des années 1940 était, en réalité, des vaisseaux testés par les nazis.

« Les Allemands ont atterri sur la lune probablement en 1942, en utilisant leurs plus grandes soucoupes volantes exo-atmosphériques de type Miethe et Schriever. »

« Après leur premier jour d'atterrissage sur la Lune, les Allemands ont commencé à creuser sous la surface et, à la fin de la guerre, ils possédaient une petite base de recherche sur la lune. »

Des universitaires affirment que cette théorie n'est que pure fantaisie.

Colin Summerhayes, géologue de l'Université de Cambridge, a publié un document académique de 21 pages pour réfuter l'existence de la prétendue base secrète OVNI des nazis dans le pôle Sud.

« Les Allemands n'ont pas construit de base secrète avant, pendant ou immédiatement après la Seconde Guerre mondiale. »

Cependant, les nazis avaient un grand intérêt pour les vols spatiaux.

L'Allemagne avait développé une technologie surprenante ainsi que les armes terrifiantes V1 et V2 qui ont été utilisées sur la Grande-Bretagne.

Le Troisième Reich a aussi construit une « soucoupe volante », connue sous le nom de « Horten Ho 229 ».

Par ailleurs, des anciens scientifiques du 3ème Reich ont grandement contribué au programme spatial Américain et à l'exploit de Neil Armstrong.

Les États-Unis avaient en effet recruté des scientifiques nazis pour les aider à développer le programme spatial qui a vu Apollo 11 atterrir sur la lune en 1969.

Ces chercheurs avaient collaboré avec les Américains dans le seul but de ne pas être poursuivi pour crimes de guerre.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des extraterrestres présents à la crucifixion de Jésus ?


Selon des ufologues qui ont scrupuleusement étudié l'art ancien, des extraterrestres étaient présents lors de la Crucifixion de Jésus-Christ.

Une peinture réalisée sur les murs de la cathédrale de Svetitskhoveli en Géorgie prouverait que des visiteurs venus d'ailleurs se seraient rendus en Palestine pour assister à l'un des événements majeurs de l'histoire de l'humanité.

Cette somptueuse fresque nous montre le Christ crucifié. Autour de lui, il y a une grande foule. Toutefois, sur les coins droite et gauche de l'oeuvre, on peut remarquer la présence de deux vaisseaux spatiaux ou d'une quelconque forme de technologie avancée que les êtres humains ne possédaient évidemment pas il y a 2000 ans.

Ces engins sont en forme de dôme. Trois appendices en sortent. Ces derniers pourraient correspondre à une sorte de propulseur.

Des historiens de l'art, qui ont étudié cette peinture datant du 11ème siècle, affirment que ces étranges OVNI représentent, en réalité, des anges gardiens. Seulement, pendant la période byzantine (qui avait cours dans le sud-est de l'Europe et en Asie jusqu'aux années 1950), ces êtres étaient représentés comme des humains ailés.

Le site Web « Ancient Aliens » explique :

« Cet artiste totalement inconnu semble vouloir nous dire que ces soucoupes volantes étaient présentes pendant la mort de Jésus. »

« Leur apparence signifie probablement que ces vaisseaux étaient pilotés par des personnes ou des êtres qui semblent avoir joué un rôle central dans cet événement. »

« Ils ont dû avoir eu un rôle de l'histoire de cette crucifixion, au moins comme cela a été enseigné par l'église orthodoxe géorgienne. »

« Les premiers artistes et l'Église orthodoxe avaient-ils connaissance de certains faits sur les anciens extraterrestres qui ont été cachés aujourd'hui ? »

Pour ce théoricien, tout au long de l'histoire, Jésus-Christ et le christianisme ont été intimement liés à une activité extraterrestre.

Deux textes provenant d'Égypte, dont l'un se trouve aujourd'hui à la Morgan Library and Museum à New York City et l'autre au Museum of the University of Pennsylvania, ont été déchiffrés au cours de ces dernières années. Ils suggèrent que Jésus était une forme d'extraterrestre capable de changer d'apparence à volonté.

Les textes décrivent la trahison de Judas :

« Alors les Juifs ont dit à Judas : 'Comment l'arrêterons-nous (Jésus) ? Car il n'a pas une seule forme, mais son apparence change. Parfois, il est roux, parfois il est blanc, Parfois, il est rouge, parfois il est de couleur blé, parfois il est pâle comme les ascètes, parfois il est un jeune homme, parfois un vieillard. »

Un autre passage, écrit en langue copte décrit comment Ponce Pilate a dîné avec Jésus la nuit avant sa crucifixion :

« Bien, voici, la nuit est venue, elle monte et se retire, et quand viendra le matin et qu'ils m'accuseront à cause de vous, je leur donnerai mon seul fils unique afin qu'ils le tuent à votre place. »

Ce à quoi Jésus répondit :

« Oh, Pilate, vous avez été jugé digne d'une grande grâce parce que vous m'avez montré une bonne disposition. »

Jésus montra ensuite à Pilate qu'il pouvait facilement s'échapper s'il choisissait de changer de forme.

Ce texte expliquerait pourquoi le romain est considéré comme un saint homme dans les églises coptes.

Le texte conclut :

« Pilate, alors, regarda Jésus et, voici qu'il devint immatériel : il ne le vit pas longtemps. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des affaires personnelles d'Hitler trouvées en Argentine


En Argentine, la police a trouvé des biens personnels d'Adolf Hitler cachés dans une pièce secrète derrière une bibliothèque coulissante à Buenos Aires.

Pour certains théoriciens, cette découverte incroyable nous montre que Hitler n'est pas mort dans son bunker à Berlin après s'être suicidé le 30 avril 1945 mais a réussi à s'échapper en Amérique du Sud aux côtés d'autres dirigeants nazis.

Cette trouvaille s'est produite en juin 2017 dans une propriété de la capitale argentine alors que la police enquêtait sur des œuvres d'art volées. Les biens du dictateur étaient cachés parmi un nombre important de reliques du IIIème Reich. C'est pour cette raison que des personnes pensent que cette maison aurait pu être habitée par Hitler.

L'élément trouvé le plus convaincant était une photo d'Hitler tenant une loupe juste à côté de la loupe réelle.

Il s'agit de la plus grande découverte de ce genre jamais faite en Argentine, un pays où beaucoup de dignitaires nazis ont trouvé refuge après la défaite en 1945.

Parmi ces objets, on retrouve des armes à feu, des couteaux de cérémonie, des décorations militaires, des statues d'Hitler, un cadran solaire nazi, une planche Ouija argentée et des objets utilisés pour endoctriner les enfants, comme des harmonicas et des casse-têtes.

Un communiqué de police explique :

« Nous nous sommes tournés vers les historiens et ils nous ont dit que c'était bien la loupe d'origine. »

« Nous allons contacter des experts internationaux pour approfondir l'enquête. »

La ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, s'est exprimée :

« Nos premières enquêtes indiquent que ce sont des pièces originales. Elles ont été trouvées avec des photographies originales qui prouvent cela. C'était la méthode utilisée afin que ces objets puissent être commercialisés et pour prouver qu'ils avaient bien été utilisés par le Führer. »

Il y avait également du matériel médical :
« Des objets servant à mesurer les têtes afin de savoir si elles appartenaient à la race aryenne ont été découverts. »

Les enquêteurs veulent maintenant savoir comment ces objets sont entrés dans le pays.

Après la défaite du régime hitlérien lors de la Seconde Guerre Mondiale, des nazis de haut rang ont fui en Argentine et dans d'autres pays sud-américains pour échapper à la punition pour crimes de guerre en Europe.

Parmi ces monstres, il y avait Josef Mengele, un officier et médecin de SS qui était établi à Auschwitz. Il était connu comme étant « l'Ange de la mort » en raison des expériences tordues qu'il a menées sur les détenus.

Il a vécu à Buenos Aires pendant une décennie, alors qu'au même moment d'autres dirigeants nazis étaient jugés à Nuremberg, en Allemagne.

Il est mort en 1979 dans la ville brésilienne de Bertioga à la suite d'un AVC alors qu'il nageait.

L'année dernière, un livre intitulé « Hitler in Exile » et écrit par Abel Basti a avancé une théorie du complot selon laquelle Hitler avait réussi à échapper à la justice en fuyant en Argentine, puis au Paraguay pour vivre sous la protection du dictateur Alfredo Stroessner.

Le livre affirme que Hitler est décédé le 3 février 1971 au Paraguay, et que des familles riches, qui l'ont aidé au fil des années, ont été responsables de l'organisation de ses funérailles.

Hitler a ensuite été enterré dans un bunker souterrain, qui a aujourd'hui été transformé en un luxueux hôtel dans la ville d’Asunción.

M. Basti affirme que le corps d'un autre homme aurait été laissé dans le bunker de Berlin alors que les forces alliées traversaient la capitale allemande. Grâce à ce stratagème, Hitler se serait échappé par un tunnel menant à l'aéroport de Templhof où l'attendait un hélicoptère. A bord, il se serait rendu en Espagne ou dans les îles Canaries avant de partir en Argentine à l'aide d'un sous-marin.

Au cours d'une interview donnée à Sputnik, l'historien a déclaré :

« Il y avait un accord avec les États-Unis pour qu'Hitler puisse s'enfuir et qu'il ne tombe pas entre les mains de l'Union soviétique. »

« Cela s'applique également à de nombreux scientifiques, militaires et espions qui ont participé plus tard à la lutte contre le régime soviétique. »

« En 1973, l'entrée du bunker a été scellée, et 40 personnes sont venues dire un dernier adieu à Hitler. »

« L'un de ceux qui y a assisté [aux funérailles, NDLR], un soldat brésilien nommé Fernando Nogueira de Araujo, a raconté, à la presse, le déroulement de la cérémonie. »

Dans des documents du FBI déclassifiés, l'historien a trouvé un rapport daté du 4 septembre 1944 qui dit :

« L'Argentine a gardé le silence malgré toutes les accusations selon lesquelles elle est devenue une destination privilégiée pour Hitler. Il a atteint ce pays en parcourant 7 375 miles à partir de Berlin dans un avion construit spécialement pour cette occasion. Ou alors il s'y est rendu à bord d'un sous-marin»

Photo : Getty

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Les Annunaki auraient apporté la civilisation à l'humanité


D'antiques écrits datant de plus de 4500 ans prouveraient que des « géants » seraient descendus du ciel afin d'apporter la civilisation à l'humanité. Par le passé, des auteurs comme Sitchin, Gardner, et Bramley ont tous parlé des Nephilim et des fameux Annunaki.

Laurence Gardner (1943 – 2010), une historienne et linguiste britannique, s'était exprimée à ce sujet dans ses écrits :

« Tous les éléments écrits et graphiques confirment que les anciens Sumériens étaient absolument sincères quant à l’existence des Annunaki. Enki, Enlil, Nin-khursag et Inanna ont rempli des fonctions terrestres avec des tâches communautaires désignées. Ils étaient les patrons et les fondateurs ; ils étaient les professeurs et les juges; ils étaient les scientifiques et les faiseurs de rois. Ils ont été adorés en tant qu’Archontes et Grands Maîtres, mais ils n’étaient certainement pas les idoles d’un culte religieux ritualistique et une double culture divine est née par la suite. En fait, le mot qui a par la suit été traduit en tant qu'”adoration” ou “vénération” était évité, il voulait simplement dire “labeur/travail”. »

Les manuscrits sumériens évoquent la saga des Annunaki et d'Enki, Enlil, Ninki, Inanna, Ningishzida, Marduk et tant d'autres. Beaucoup de ces récits nous parlent d'un conflit qui a éclaté entre Enki et Enlil, les fils d'Anu, le dieu du ciel. Comme la Genèse biblique, ces écrits expliqueraient comment la mésentente entre ces deux êtres a affecté la vie sur Terre.

On y apprend que les Annunaki étaient les conseillers des dieux et des déesses. Ces derniers descendaient périodiquement de leurs trônes célestes afin de rendre visite à l'humanité. Aussi appelés Nephilim dans la Bible, ils étaient les fils des dieux. Ils possédaient une taille gigantesque et ont conquis le ciel et la Terre dans le but de guider l'humanité.

Les descendants de ces êtres surnaturels étaient de grands hommes tel qu'Abraham. Le Psaume 82 décrit ces « anges déchus » :

« 5 Ils n’ont ni savoir ni intelligence, Ils marchent dans les ténèbres; Tous les fondements de la terre sont ébranlés.
6 J’avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut. »

Dans Daniel 4:13, on apprend que les Annunaki sont aussi des « observateurs » :

« 13 Dans les visions de mon esprit, que j’avais sur ma couche, je regardais, et voici, un de ceux qui veillent et qui sont saints descendit des cieux. »

Le livre de la Genèse 6:1-14, nous explique que ces « géants » ont eu des descendants avec des êtres humaines :

« 1 Or, quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, 2 Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils prirent des femmes d'entre toutes celles qui leur plurent. 3 Et l'Éternel dit: Mon esprit ne contestera point dans l'homme à toujours; dans son égarement il n'est que chair; ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre, en ce temps-là, et aussi dans la suite, parce que les fils de Dieu venaient vers les filles des hommes, et elles leur donnaient des enfants: ce sont ces hommes puissants qui, dès les temps anciens, furent des gens de renom. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Le visage de Jésus sur une pièce de monnaie du 1er siècle !


Un historien britannique et spécialiste de la Bible assure avoir découvert une véritable image de Jésus-Christ sur une pièce de monnaie datant du Ier siècle. C'est une découverte majeure puisque, depuis lors, le portrait de Jésus n'avait été représenté que sur des icônes ou dans des livres religieux.

L'identité du Christ fait, encore aujourd'hui, l'objet de beaucoup de recherches tant historiques que scientifiques. C'est dans ces conditions que Ralph Ellis pense avoir fait cette importante trouvaille. Il est persuadé qu'une pièce en bronze qui date de près de 2000 ans nous montrerait le visage de la figure la plus importante du christianisme.

Par le passé, les spécialistes pensaient que ce visage barbu, présent sur cette pièce d'un diamètre de 24 millimètres, était celui de Manu VI, souverain de l'Osroène, une région située au nord-ouest de la Mésopotamie.

Après 30 ans de longues et d'intenses recherches, M. Ellis en est arrivé à la surprenante conclusion que Manu VI et Jésus sont la même personne !

Pour en arriver à une telle conclusion, il a scrupuleusement analysé les biographies de ces deux personnages historiques. Il a ainsi mis en avant des coïncidences et des points communs qui ne peuvent pas être accidentels. L'historien a même écrit un livre intitulé « Jésus, roi d'Edesse » (« Jesus, King of Edessa », en anglais) dans lequel il expose sa théorie.

Pour lui, les dates réelles de la vie du Christ devraient être décalées d'environ 30 ans plus tard. De plus, il pense que Jésus n'était pas un pacificateur, comme on le présente habituellement, mais une figure clé de la guerre judéo-romaine. C'est d'ailleurs ce conflit qui lui aurait coûté la vie.

Son hypothèse, certes intéressante, est loin d'être soutenue par la majorité de la communauté scientifique qui estime que le personnage de cette pièce est Manu VIII.

A ce jour, il n'existe aucune description physique de celui considéré comme étant le Messie. Aucune source, ni même le Nouveau Testament, n'a pris la peine de nous donner une image, même partielle, de Jésus. En effet, ce n'est que vers le 5ème siècle, que les artistes ont commencé à le représenter avec de longs cheveux et des vêtements blancs.

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De nouvelles révélations sur la vraie nature du Saint-Graal


Un historien affirme avoir découvert la véritable nature du « Saint-Graal ». Contrairement aux théories communément admises, il avance qu'il ne s'agirait pas d'une coupe mais d'un évangile écrit par le Christ en personne …

D'après la légende, le Saint-Graal est un calice qui aurait été utilisé au cours de la Cène par Jésus et ses douze disciples la nuit précédent sa crucifixion. Après cela, il aurait servi à recueillir le sang de Jésus. Cet objet mythique a, par la suite, été perdu attisant la convoitise de nombreux passionnés à travers le monde.

Aujourd'hui, on dénombre une demi-douzaine de calices parsemés dans des églises et des musées. Seulement, personne ne sait si l'un d'entre eux est véritablement le Saint-Graal.

Grigor Fedan, un historien, certifie que le Saint-Graal ne serait pas une coupe et que les universitaires et les spécialistes se sont complètement trompés sur la nature de cette célèbre relique.

Le scientifique, qui vit à Hawaï, a passé sept longues années à étudier le Saint-Graal. Il est arrivé à la conclusion qu'il s'agissait, en réalité, de l'évangile écrit par Jésus en personne !

M. Fedan pense que l’Évangile original a été perdu et que sa redécouverte pourrait « métamorphoser le christianisme ».

Les Templiers auraient réussi à récupérer le véritable Saint Graal peu après que les armées chrétiennes aient pris possession de Jérusalem et du Mont du Temple en 1099, selon l'historien.

Les Templiers auraient ensuite transporté le texte sacré vers l'Europe et avant de le garder secret.

Souhaitant protéger ce texte de l’Église Catholique et par peur d'éventuelles persécutions, ses protecteurs décidèrent de faire croire que le Saint-Graal était un calice. Ils choisirent le symbole du calice puisque celui représente le « cœur du Christ ».

M. Fedan explique :

« Les inquisiteurs de l'église auraient hâtivement brûlé les gens si ces derniers avaient prétendu qu'il y avait Dieu à l'intérieur. De ce fait, le document censé être le véritable évangile de Jésus a été gardé secret. »

« La coupe était juste un symbole, et un code pour les enseignements réels de Jésus. »

Il a dit que la découverte de ce mystérieux Évangile « transformerait le christianisme » et que la quête du calice mythique est menée par « l'Ignorance et l'idée d'une quête spirituelle destinée à trouver quelque chose que Jésus a touché ».

Il croit que le texte ancien a longtemps été caché dans la Bibliothèque d'Alexandrie - le plus grand dépôt de connaissances dans le monde antique.

Mais il a été caché par les moines avant l'attaque contre ses archives menée par les forces du pape en 391.

Le texte a été déplacé dans un endroit tenu secret. Fedan pense que le manuscrit a été caché dans les montagnes du Tibesti au Tchad - où il a été ensuite découvert par les Templiers.

M. Fedan croit que l'original pourrait encore se trouver là-bas.

Il croit aussi que les Templiers ont fait des copies de l'évangile qu'ils ont caché avant que l'ordre ne soit dissous au cours du 14ème siècle.

Les Templiers furent arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher par un décret du roi de France Philippe IV, qui se méfiait de cette puissante organisation secrète.

M. Fedan a déclaré :

« Une copie est probablement enterrée sous la Chapelle de Rosslyn en Écosse. Les Maçons pourraient très probablement avoir une autre copie. »

« L'original, c'est-à-dire celui écrit par la main de Jésus, pourrait été détenu dans un lieu sacré, tout comme l'Arche de l'Alliance l'avait été en raison de sa valeur mystique plutôt que pratique ».

Les archéologues se préparent à se lancer dans une quête de l'Arche de l'Alliance à Jérusalem afin de trouver le fameux lieu de repos des Dix Commandements transmis directement par Dieu.

Photo : Getty ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Mussolini et la crash d'un OVNI en Italie en 1933


Une bien étrange théorie affirme que Benito Mussolini aurait décidé de s'allier avec Adolf Hitler après que les débris d'un OVNI aient été récupérés dans le nord de l'Italie …

Un article écrit par le journaliste Gabriele Bertocchi nous apprend que le 13 juin 1933, un OVNI de forme cylindrique et émettant des lumières rouges et blanches s'est écrasé dans la commune de Vergiate, non loin du Lac Majeur, à la frontière entre le Piémont et la Lombardie.

Selon des documents, le gouvernement a trouvé, sur les lieux du crash, plusieurs corps extraterrestres ainsi que des débris. Ces cadavres mesuraient environ 1 mètre 80, avaient des cheveux ainsi que des yeux clairs et bleus. Ces preuves auraient ensuite été transportées dans les hangars de Marchetti-Siai. Le cabinet RS/33, dont la mise en place avait été approuvée par Mussolini, mena un enquête sur cette affaire surréaliste.

Le chercheur et ufologue Roberto Pinotti affirme que c'est cet incident peu banal qui a incité le dirigeant italien à essayer de trouver une « alliance avec l'Allemagne Nazie ».

Le crash de cet OVNI aurait été caché à la population par la volonté de Mussolini et du gouvernement fasciste. Le spécialiste pense qu'il était effrayé par cet OVNI. A partir de là, deux théories ont émergé : soit cet OVNI était un appareil futuriste fabriqué par le régime nazi et Mussolini voulait s'allier à l'Allemagne pour ne pas que cette dernière ne l'écrase en cas de guerre. Soit, l'objet était d'origine alien et cette alliance avait pour but de lutter contre les prétendues velléités de civilisations venues d'ailleurs.

Le mystère des OVNI nazis

Beaucoup d'ufologues affirment que le gouvernement nazi aurait construit des « soucoupes volantes » possédant des technologies inimaginables encore aujourd'hui. Mais d'autres théoriciens vont plus loin et avancent que l'Allemagne ne serait pas limitée à la conception d'avions militaires surpuissants et similaires aux OVNI.

Les nazis auraient été capables de bâtir de tels engins grâce à une « connaissance secrète » obtenue par des liens étroits établis entre ses dirigeants et une civilisation extraterrestre.

Selon ces théories, ces contacts auraient été favorisés par le biais de certaines sociétés secrètes liées au régime national-socialiste, comme la Société Thulé ou la société du Vril.

La société du Vril était une organisation ésotérique et occulte, formée de 5 médiums qui aurait favorisé la naissance du IIIe Reich et qui aurait eu des relations avec des êtres venus d'ailleurs …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un mystérieux symbole antique découvert …


Le voile du temps a obscurci beaucoup d'anciennes connaissances et de technologies. Heureusement, d'anciennes gravures en pierre, des statues et des œuvres d'art nous offrent l'occasion de comprendre certains de ces outils depuis oubliés.

En Mésopotamie, le berceau de la civilisation moderne, plusieurs personnages ont été représentés en train de porter ce qui ressemble à nos sacs à main modernes. Certaines de ces sculptures sacrées remontent à 10 000 ans avant JC. Ces dernières, d'origine sumérienne, mettent en scène les fameux Annunaki, aussi appelés Nephilim dans la Bible.

Pour certains, cet objet serait lié à l'archétype de « L'arbre de vie » qui se relie le ciel et le monde souterrain et relierait toutes les formes de création. Dans l’Égypte antique, nous pouvons voir le symbole de l'Ankh être porté d'une manière très semblable. L'Ankh était le symbole de la vie.

Au Mexique, ce même symbole a été trouvé sur de nombreux sites historiques et est représenté dans leurs œuvres les plus sacrées. En Indonésie, nous le retrouvons également sur de multiples sculptures en pierre.

Ce symbole étrange et dont la signification nous échappe se retrouve aux quatre coins de la planète comme s'il s'agissait d'une connaissance partagée par les plus grandes civilisations de l'Antiquité alors qu'il n'y avait pourtant aucun lien entre elles !

Peut-être, était-ce une forme de technologie secrète que nous avons depuis oublié ? Ou alors, une mystérieuse connaissance offerte les dieux comme le prétendent certains mythes ?


  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Des traces de pas extraterrestres dans un temple en Syrie


Le temple de Aïn Dara recèle l'un des plus grands mystères de l'humanité. Dans ce magnifique bâtiment situé à 67 km d'Alep (en Syrie), il se trouve de gigantesques empreintes de pas visiblement laissées par des êtres gigantesques.

Les habitants de l'époque considéraient que ces empreintes indiquaient la présence d'un dieu dans ce temple construit au Xème siècle avec JC.

Scott C. Waring, ufologue, expose ses théories :

« Si vous regardez ces empreintes, elles ont l’air très réalistes. On voit bien les marques entre les orteils ce qui indiquent qu'elles ne semblent pas être sculptées, mais enfoncées dans le sol. La Syrie détient nombre des plus grands empires du monde dans l’histoire de l’archéologie. Il est très possible que certains géants extraterrestres soient venus rendre visite à ce temple antique et y ont laissé des empreintes de pas.

Imaginez être un extraterrestre envoyé sur la Terre pour inspecter leurs merveilles technologiques actuelles ainsi que leurs avancées technologiques. Il y a deux mille ans et demi, la Syrie était l’endroit où vous auriez atterri.

De tels géants ont été aperçus auparavant dans l’histoire de l'ufologie. Il y a quelques années, le 27 septembre 1989 à Voronezh, en Russie quatre enfants ont vu trois extraterrestres mesurant 3 mètres de haut et accompagnés d’un robot à la périphérie de la ville. Le 4 juillet 1989, des extraterrestres de trois mètres de haut ont été vus à Tbilissi, en Géorgie, et ont contacté des humains. En janvier 1970 à Imjarvi, en Finlande, des skieurs ont rencontré un extraterrestre de trois mètres de haut sur la montagne. N’oubliez pas le Roi de Mars que j’ai trouvé sur une photo de la NASA qui mesurait près de 8 mètres de haut. Vous souvenez-vous aussi du squelette métallique de 80 mètres de haut que j’ai découvert sur la comète P67 l’année dernière ?

Au cours de la mission Apollo, des extraterrestres ont été découverts dans le cratère Delporte, sur la Lune, dans un vaisseau spatial en forme de cigare abandonné. Les astronautes y sont entrés et ont trouvé dans des tunnels transparents aussi larges qu’une balle de Baseball et longeant la coque intérieure du vaisseaux. A l'intérieur, il y avait des squelettes de bipèdes mesurant de 2 à 3 centimètres de haut.

La taille a de l’importance dans nos esprits, mais pas dans l’univers. »

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Hitler aurait été enterré au Paraguay en 1973 !


Un journaliste a récemment affirmé, preuves à l'appui, que le dictateur Allemand Adolf Hitler aurait été enterré au Paraguay, en Amérique du Sud, en 1973. Cette affirmation renforce une nouvelle fois l'hypothèse qu'il ne s'est pas suicidé dans son bunker en 1945.

Cette théorie sensationnelle corrobore plusieurs documents déclassifiés par le FBI, une enquête menée par un ancien agent de la CIA ainsi que le témoignage d'une femme qui affirme avoir travaillé pour Hitler en Argentine.

Le journaliste brésilien Marcelo Netto certifie que le dirigeant nazi n'est pas mort à Berlin le 30 avril 1945 mais plutôt quelque part entre l'Argentine et le Chili, le 5 février 1971. Par la suite, il aurait été enterré à Asunción, la capitale du Paraguay.

Pour affirmer cela, l'homme se base sur les récits de deux personnes. L'une d'entre elles, est le sergent brésilien Fernando Nogueira de Araujo. Dans une vidéo transmise à une chaîne russe, ce dernier raconte avoir assisté aux funérailles d'Hitler le 1er janvier 1973 dans un bunker situé à Asunción, où il a été transféré deux ans après son décès.

Le journaliste pense que le corps du dictateur s'y trouve toujours en compagnie d'autres corps de hauts dignitaires nazis. Seulement, il sera difficile de vérifier puisque il se trouve un hôtel depuis 2003 sur ce terrain.

Le plus étrange c'est que cet endroit appartenait une organisation qui aidait les Allemands exilés à la fin de la Seconde Guerre Mondiale …

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

D'étonnantes peintures antiques découvertes en Chine


Des archéologues ont récemment découvert d'étonnantes peintures rupestres en plein cœur de la Chine. Elles seraient âgées de plus de 2000 ans et représenteraient des chevaux arabes.

Ces mystérieuses peintures ont été trouvées dans les monts Yin (dans la région autonome de Mongolie-Intérieure, au nord du pays) par des chercheurs chinois et allemands. Elles nous montrent des « chevaux de pure race arabe en armures et avec selles en cuir ».

Selon les spécialises, ces peintures auraient été réalisées vers 210 avant J.-C.

Dans la province du Shanxi, ils ont découvert des fresques datant de la dynastie Jin (qui a régné sur le pays entre 1135 et 1234), vieilles de 900 ans. Celles-ci représentent des personnes faisant divers travaux et préparant de la nourriture.

Photo : China Xinhua New ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

De mystérieux sarcophages noirs découverts en Égypte


Plusieurs mystérieuses boîtes noires datant de l’Égypte Antique ont récemment été découvertes. La précision avec laquelle elles ont été fabriquées fascinent les spécialistes qui doutent sérieusement qu'à cette époque-là les égyptiens possédaient une technologie suffisamment évoluée.

Ces 24 blocs sont de couleur noire et pèsent plus de 100 tonnes chacun. Ils ont été taillés dans du granit d'Assouan. Ils ont été trouvés enterrés dans un système de grottes à flanc de colline à environ 12 milles au sud de la Grande Pyramide de Gizeh. Ces boîtes possèdent étrangement la forme de cercueil.

La pierre a été taillée avec une très grande précision, de l'ordre du micron. Même aujourd'hui une telle précision serait bien difficile à égaler. Des égyptologues pensent que ces choses n'auraient pas été construites pour les pharaons égyptiens. Certains avancent même qu'elles auraient été laissées sur Terre par une civilisation extraterrestre.

En outre, les chercheurs ont découvert la présence de quelques hiéroglyphes sur ces boîtes. Toutefois, ces écritures sont de si médiocre qualité qu'ils sont persuadés qu'il s'agit de simples graffitis.

Le but réel de ces boîtes n'est pas claires, mais elles devaient être importante pour le peuple égyptien. On estime que la précision de la découpe est telle qu'elles resteront hermétiques encore pour de nombreux millénaires.

Ces boîtes se trouvent au Sérapéum de Saqqarah dans l'antique ville de Memphis. Ce lieu de sépulture aurait été construit il y a 3300 ans par Ramsès II. Des recherches récentes suggèrent qu'il s'agissait d'un lieu de sépulture des taureaux du dieu Apis, qui étaient adorés comme étant des incarnations du dieu Ptah.

C'est Khaemweset, l'un des fils de Ramesses II, qui avait ordonné qu'un tunnel soit excavé à travers l'une des montagnes du site. Il conçut des chambres latérales afin d'accueillir de grands sarcophages de granit pesant jusqu'à 100 tonnes chacun.

Le temple a été découvert par Auguste Mariette en 1851, qui était allé en Égypte pour recueillir des manuscrits coptes. C'est alors qu'il s'est intéressé aux restes de la nécropole de Saqqarah.

En 1850, Mariette a trouvé la tête d'un sphinx sortant des dunes de sable désertiques, a défriché le sable et a suivi le boulevard tracé jusqu'au site.

Que contiennent ces boîtes ? Les corps d'humanoïde extraterrestre ou bien les restes de taureaux sacrés ?

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Donald Trump a sauvé une jeune fille de la noyade !


Donald Trump a, au mois de novembre 2016, été élu 45ème président des États-Unis. Mais saviez-vous que quand il était plus jeune il a sauvé une jeune adolescente d'une mort certaine ?

Cette incroyable histoire a eu lieu un après-midi de l'hiver 1989. Ce jour-là, Yves Cohen était dans sa boutique de vêtements exotiques située à Terre-de-Haut (en Guadeloupe) quand, soudainement, il entendit quelqu'un qui lui criait dessus : « C'est vous le père ? »

L'homme surpris vit, sans savoir qui il était, Donald Trump tenant dans ses bras sa fille prénommée Sina et âgée de 16 ans. Le milliardaire était furieux, trempé et un peu choqué. Il venait d'effectuer un acte héroïque en sauvant la fille de Cohen de la noyade. Le futur politicien invectiva le père de famille :

« Vous êtes fou de la laisser seule. »

Sina est autiste et ne sait pas nager. Alors que son aide-soignante était partie aux toilettes, elle s'était dirigée vers la mer avant de glisser dans l'eau. Trump, alerté par ses cris de détresse, se précipita dans la mer afin de la sauver.

Cohen précise qu'il y avait beaucoup de monde à la terrasse du café où se trouvait alors Donald Trump. L'homme conclut :

« Il est le seul à avoir réagi. Et pour cela, je lui dis merci ».

Photo : Donald et Ivanka Trump en 1989. © AFP

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Un base secrète Nazi découverte en Arctique


Plus de cinquante ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, une mystérieuse base construite par le régime Nazi a été découverte dans l'Arctique, sur l'île d'Alexandra Land, soit à environ 1000 kilomètres du Pôle Nord.

Cette base, aujourd'hui abandonnée, était connue sous les noms de « Schatzgraber » et « Treasure Hunter ». Elle a récemment été trouvée par des scientifiques russes. Elle a été bâtie par la volonté d'Adolf Hitler juste après que les soldats du Troisième Reich aient envahi la Russie en 1942.

L'objectif de base totalement secrète était d'entreposer des munitions ainsi que des outils météorologiques et stratégiques.

Toutefois, la presque totalité du personnel y travaillant décéda rapidement d'une épidémie après avoir consommé de la viande d'ourse polaire. Le reste décida de quitter les lieux dans les années 1940.

A l'intérieur, les chercheurs russes ont trouvé plus de 500 objets qu'il conviendra maintenant d'étudier avec minutie …

Photo : Sputnik ©

Source

  • Digg
  • Delicious
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Publicité